Le jardin des fleurs secrètes, Cristina Caboni

Quatrième de couverture :

« Même visage délicat, même nez fin. Elles étaient absolument identiques ! Iris aurait juré se trouver devant un miroir. « 

C’est au milieu des plantes qu’Iris se sent chez elle. Inlassablement, elle sauve les arbustes jetés dans les poubelles d’Amsterdam, sème des fleurs au gré du vent et crée des jardins en cachette, la nuit.
La jeune femme s’accommodait bien de cette vie solitaire, jusqu’à aujourd’hui. Envoyée à Londres par un magazine pour couvrir la plus grande exposition florale au monde, elle tombe nez à nez avec son double, Viola.
Sœurs jumelles, Iris et Viola ont été séparées vingt ans plus tôt. Désormais réunies, elles vont chercher des réponses à Volterra, la ville qui les a vu naître. Leur grand-mère les y attend dans l’immense demeure toscane qui abrite les secrets des Donati depuis des générations. Elle seule pourra leur révéler la raison de leur séparation et les aider à trouver leur voie.

L’avis de MadameOurse :

Une histoire de gémellité et de secrets de famille, en Italie, cachée derrière une couverture douce et colorée, hop, ce roman a vite su me donner envie. Et je ne regrette vraiment pas d’avoir foncé pour le découvrir !

Iris a toujours vécu seule avec son père et ils ont vécu tour à tour dans bien des endroits. Un jour, pour les besoins de son travail de journaliste dans une revue botanique, elle part en reportage à Londres. Et, au détour d’une allée, elle tombe nez à nez avec Viola, son portrait caché ! Elle va très vite demander des explications à son père, convaincue que cette inconnue ne peut être autre que sa sœur. Son père lui avoue alors, contraint, que sa mère n’est jamais décédée comme il le lui a toujours laissé entendre mais que le couple s’est séparé, chacun vivant alors avec l’une des jumelles. Pourquoi en sont-ils arrivés à cela ?

Pour Viola et Iris, c’est la stupéfaction, elles ne peuvent comprendre le geste de leurs parents et ne voient aucune bonne raison possible à cette décision. C’est à La spinosa, en Italie, qu’elles vont découvrir petit à petit les secrets de leur famille. Déjà, surprise en arrivant dans les lieux : un château, une grand mère dont elles n’ont jamais entendu parler et un immense jardin où plus aucune plante ne fleurit mais qui fut jadis un lieu magnifique.

La famille Donati a en effet toujours eu un talent pour les plantes, talent dont on d’ailleurs hérité sans le savoir Iris et Viola. Que s’est il passé dans ce jardin pour que plus rien n’y fleurisse ? Pourquoi une partie de la demeure est-elle condamnée par leur grand mère ? Viola, très méfiante, mettra un peu de temps à accorder sa confiance à la douce Iris. Puis, c’est ensemble qu’elles découvriront les secrets du passé, tout en s’investissant avec passion pour cette demeure et son jardin.

La lecture est entrecoupée de mystérieux chapitres en italique, qui évoquent le passé de deux autres jumelles ayant, elles aussi, vécu à La spinosa. C’est ainsi qu’on remonte le temps pour découvrir petit à petit le secret du passé. J’avoue que j’en avais deviné une grosse partie depuis un bon moment justement grâce à ces chapitres mais cela n’a pas gâché ma lecture pour autant. J’ai adoré l’endroit où l’auteure nous emmène en voyage, la superbe destinée de cette famille, les histoires de gémellité, la passion pour le jardin, les histoires d’amour qui vont concerner nos personnages aussi. Bref, j’ai tout aimé, c’est superbement mené, c’est profondément immersif puisque j’ai très très vite accroché à cette lecture, ravie de relire une si belle histoire de secrets de famille. Il y a longtemps que je n’en avais pas lue et pourtant j’aime tellement ça !

La fin est très sympa avec un événement fort qui va toucher le jardin et qui va avoir lieu en même temps que les toutes dernières révélations. J’avoue que je ne suis pas particulièrement une amoureuse de la nature mais le cadre évoqué dans le roman est vraiment très agréable à lire.

Ma notation :

Je suis vraiment ravie d’avoir découvert ce roman dont on entend peu parler et qui pourtant mérite d’être lu. J’espère vous avoir donné envie car il est vraiment très très beau !

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

9 commentaires sur « Le jardin des fleurs secrètes, Cristina Caboni »

  1. Bonjour Madame Ourse,
    Chronique tout à fait réussie, j’ai maintenant absolument envie de le lire.
    Et c’est bien là qu’est le problème.
    Figurez-vous que mon banquier n’est absolument pas philanthrope, il n’a aucune, mais aucune notion du don !
    Et que j’ai deux enfants en études supérieures, qui bien évidemment, sont la priorité.
    Il me faut donc faire des choix déchirants, attendre que ces merveilles sortent en poche ou quand ce n’est pas le cas, les acheter d’occasion.
    Ah, Madame Ourse, voyez dans quels affres me plongent vos chroniques si tentantes…
    Je devrais cesser de vous lire.
    Mais je n’y parviens absolument pas.
    Aaaaaaaargh…
    😉

    Aimé par 1 personne

  2. Ping: Bilan 2019 |

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s