Archives du mot-clé Couple

L’embarras du choix, Laure Manel

Quatrième de couverture :

Vous êtes-vous déjà retrouvé confronté à des choix qui peuvent déterminer votre vie ? Une demande en mariage, par exemple. Prenons Emma. La pétillante Emma est devant l’autel, sur le point de dire  » oui  » à Julien. À cet instant fatidique où toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres dans l’attente du précieux sésame, pour le meilleur et pour le pire. Mais il suffit d’un microscopique contretemps pour que l’hésitation s’engouffre dans l’esprit de la future mariée et la projette soudain dans une vie parallèle, entre oui et non. Ce film intérieur dont elle est l’héroïne lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de poser ?

TROIS LETTRES SUFFISENT À FAIRE BASCULER UNE VIE

L’avis de Laure :

L’embarras du choix est une réédition d’un roman que Laure Manel avait déjà sorti en auto édition et que Michel Lafon reprend ici avec cette très belle couverture. Comme dans L’ivresse des libellules, le couple est au cœur du roman. Si j’avais moins aimé le titre sorti en avril, cette fois, je n’ai pas boudé mon plaisir.

J’ai d’abord été charmée par l’originalité de l’histoire et sa construction. En prologue, nous assistons au mariage d’Emma et Julien. Emma est prise de doute, est-ce bien l’homme de toute sa vie ? Dire oui ? Dire non ? Et puis on va retrouver Emma à divers stades de cette vie maritale, de plus en plus âgée. Trois hypothèses de ce qui va pouvoir se produire dans la vie d’Emma avec un dénominateur commun : la tentation. Et parsemés entre les chapitres, ce sont tous les témoins du mariage qui, en attendant le oui, pensent à un choix auquel eux mêmes ont eu à faire face. J’ai beaucoup aimé ces chapitres parsemés tout au long de la lecture qui amènent du peps et en même temps passent bien le message de la difficulté que cela peut être parfois de faire un choix. Il y en a un aussi qui m’a aussi beaucoup amusée sur le terrible choix entre slip et caleçon !

Je ne vais pas rentrer dans les détails des 3 hypothèses de vie évoquées pour vous en laisser la surprise. Elles m’ont toutes plu, il y a vraiment un équilibre dans le roman. Laure Manel montre à quel point elle a une bonne connaissance des relations de couple car elle dépeint un couple qui au fil du temps tombe dans la routine et les risques que cela amène. Est-ce qu’on cède au risque et pourquoi ? Qu’est ce qui fait que parfois, on peut regarder un autre homme alors qu’on est mariée ? Comment on résiste à la tentation quand un homme nous drague en nous sachant mariée ? C’est toutes ces questions qui sont abordées ici via 3 moments de la vie d’Emma qui tous 3 mettent en péril le mariage.

N’allez pas croire que le roman n’est qu’une histoire de tentation et d’infidélité, c’est bien plus profond que ça. C’est vraiment une histoire du couple et du temps qui passe, des choses toutes naturelles qui sont, je crois, le quotidien de la majeure partie des couples. C’est un challenge de faire face à la routine, de se renouveler et de garder la passion. Je me suis beaucoup attachée à Emma qui est émouvante dans sa relation de couple devenue bancale et je l’ai comprise tout du long dans les différents choix qu’elle peut faire.

Le roman s’achève sur la cérémonie de mariage d’Emma et Julien. Lui dira-t-elle oui en sachant ce que peuvent être les longues années de mariage qui les attendent ?

Ma notation :

J’ai adoré. Un beau moment de lecture tout en finesse et sensibilité.

(Merci à Camille des éditions Michel Lafon pour cette lecture)

Célibataire, heureuse et prête à tout

Quatrième de couverture :

Les jeunes héroïnes de Katherine Heiny sont intelligentes, sexy et souvent impitoyables. Maya est amoureuse de son petit ami et de son patron. L’amant de Sadie l’appelle tout en partant rejoindre sa femme à une thérapie de couple. Gwen en pince pour son colocataire, un homme qui est capable de lui tenir la main avant de lui dire qu’il la trouve moite. Et Sasha accepte de prendre un verre avec l’épouse de son amant, ce qu’elle regrette aussitôt.

 Ma notation :

C’est divertissant et plaisant à lire.

(livre lu dans le cadre de mes contributions 20 Minutes Livres)

Mortelle tentation, Christophe Ferré

 

Quatrième de couverture :

Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent… Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ? Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d’Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du meurtre. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu’il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ? Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.

 Ma notation :

Un thriller addictif et réussi.

(Merci à Mylène des éditions Archipel pour cette lecture)

Cape May, Chip Cheek

Quatrième de couverture :

Septembre 1957.
Henry et Effie passent leur lune de miel à Cape May, dans le New Jersey. Hors saison, la petite station balnéaire n’offre guère de distractions – si ce n’est la découverte du plaisir –, et le jeune couple ne tarde pas à s’ennuyer. Leur rencontre avec un groupe de New-Yorkais riches et délurés va leur ouvrir les portes d’un monde insoupçonné. Cape May devient alors leur terrain de jeu : ils s’invitent dans des maisons vides, font de la voile, se saoulent au gin et marchent nus sous les étoiles… jusqu’à cette nuit où tout bascule.

L’avis de MadameOurse :

J’ai vu passer de très bons avis sur ce titre qui m’ont titillée et j’ai cédé à la tentation à mon tour.

Ce roman évoque d’ailleurs bien  la tentation, une autre forme de tentation, celle que peut ressentir tout homme ou femme adulte. Henry et Effie viennent s’installer dans la maison de l’oncle de la jeune femme, à Cape May, pour leur lune de miel. Une jolie évasion pour ce jeune couple qui se découvre, on est en 57, la vie intime, la réalité de la vie de couple, ils la découvrent maintenant qu’ils sont mariés. Leurs journées sont douces, baignade, balades, repas en amoureux, sieste, un quotidien paisible.

Et puis, ils rencontrent Clara à l’occasion d’une balade. Effie l’a connue plus jeune, lorsqu’elle venait en vacances dans la maison de son oncle. Clara leur propose de se joindre à la fête qu’elle donne chez elle. Le couple va alors, de jour en jour, passer de nombreux moments avec Clara, Max et Alma. On est plongés au cœur de cette jeune et joyeuse bande, qui fait la fête, qui boit beaucoup et qui parle assez crûment. On sent s’installer une ambiance particulière, les regards changent, je me doutais un peu de comment les choses allaient tourner.

Bon, en réalité, il ne s’est pas de suite passé ce que j’avais imaginé, le premier événement qui a lieu entre la petite bande m’a plutôt décontenancée. Et le second était bien celui que j’avais supposé. Pardon si vous ne comprenez pas grand chose, le but n’est pas de spoiler. Je n’ai pas retrouvé lors de ma lecture ce que les avis que j’en avais eu disaient. J’ai été plutôt déçue pour ma part car j’ai trouvé ça longuet, répétitif et puis j’ai du mal à cautionner les faits qui sont relatés ici. Alors certes, ce sont des choses qui arrivent, que les couples peuvent vivre, qu’ils l’aient voulu et recherché ou non. Mais, une fois de plus, ces romans qui évoquent les pénibilités, les écueils de la vie de couple ont du mal à passer. Je suis sans doute trop fleur bleue, je préfère lire des romances où tout est doux et joli même si ce n’est pas réaliste !

Ma notation :

Un roman qui m’a semblé long et répétitif et dont le message final m’a déçue.

(roman lu en partenariat avec Netgalley)

Alice, Heidi Perks

 

Quatrième de couverture:

Une enfant disparaît. Deux versions du drame. Une seule vérité. Harriet avait confié sa fille à sa meilleure amie Charlotte pour un après-midi à la kermesse de l’école. Charlotte est persuadée de n’avoir quitté Alice des yeux qu’une fraction de seconde. Le temps pour la fillette de se volatiliser. Dévastée, Harriet ne peut plus envisager de revoir Charlotte. Elle ne lui fera sans doute jamais plus confiance. Mais elle n’aura pas le choix. Car, deux semaines plus tard, les deux femmes sont convoquées par la police pour être interrogées séparément. Il semblerait que chacune d’elles ait des choses à se reprocher…

L’avis de Lunatic :

Un roman sur une disparition d’enfant. Un thème que j’affectionne particulièrement. On pourrait s’imaginer lire toujours le même genre d’histoire, mais chaque auteur arrive à prendre ce prétexte pour nous faire des romans différents et ici encore ce thème est traité avec pas mal d’originalité.

Imaginez que vous confiez à votre amie votre fille durant la kermesse de l’école et que cette dernière disparaît. Tout est allé très vite, personne n’a rien vu. Imaginez alors quel va être l’état de votre relation avec votre amie. Imaginez l’état de détresse et d’angoisse de cette mère, surtout quand on sait qu’une autre disparation a eu lieu il y a quelques mois.
On comprend aisément la distance qui se crée, les reproches, la violence des sentiments. Alors que la mère de famille dévastée ne voulait plus voir son amie, elles se retrouvent au poste de Police. On assiste à leurs interrogatoires respectifs où la vérité va vite apparaître troublante et montrant nos deux héroïnes sous un nouveau jour.

Je me suis vraiment laissée happer par ce roman et son univers plein de noirceur, de rancœur, d’angoisse et de souffrance. Les personnages de ces deux femmes sont forts et en tant que maman j’ai pu m’identifier à elles et plonger au cœur du drame.
L’auteure use d’une plume rythmée, nous livrant une intrigue fluide. Un thriller psychologique comme j’aime beaucoup lire. Le récit nous est fait entre passé et présent et l’auteure a su me surprendre pendant le roman mais aussi dans son final plus que réussi à mes yeux.