La maison aux miroirs, Cristina Caboni

Quatrième de couverture :

La maison aux miroirs, une grande villa de Positano, est le seul endroit où Milena, comédienne, se sent vraiment chez elle. C’est là qu’elle a grandi avec son grand-père Michele. Elle en connaît tous les recoins, à commencer par la majestueuse entrée ornée de glaces qui lui vaut son nom.
Mais un jour, pendant l’une de ses visites au vieil homme, des ouvriers retrouvent un squelette sur la propriété. La police ouvre aussitôt une enquête. Michele, malade, semble particulièrement bouleversé par cet événement. Au gré de ses délires surgit un nom : celui d’Eva, sa femme, disparue des années plus tôt.
En quête de réponses, Milena va tenter de percer le mystère qui entoure l’identité de la victime. Pourrait-elle être sa grand-mère, dont elle ignore tout ? Pourquoi Eva, l’Américaine, est-elle partie subitement en abandonnant mari et enfant ?
Un voyage dans le temps et dans l’histoire qui nous plonge dans l’âge d’or du cinéma italien, sur les traces d’une vérité indispensable à Milena pour comprendre son passé et embrasser le présent.

L’avis de Laure :

J’ai découvert Cristina Caboni en 2019 et depuis, chaque année je prends plaisir à découvrir sa nouvelle parution.

Une fois de plus, je fais connaissance avec de nouveaux personnages auxquels je m’attache immédiatement. Mais comment ne pas se prendre d’empathie pour Milena et son grand père Michele qui ont une relation d’amour si belle ? Michele est pour sa petite fille une idole, un repère dans sa vie d’enfant et aujourd’hui, c’est à son tour de prendre soin du vieil homme, malade d’Alzheimer. Elle va en apprendre plus sur l’histoire d’amour de celui-ci avec Eva. Une histoire dont il lui a peu parlé malgré l’importance qu’elle a eu dans sa vie. Et pour cause, un beau matin, Eva a disparu, laissant Michele seul en Italie avec sa petite fille.

Que s’est-il passé ? Milena est déterminée à enfin le comprendre, d’autant qu’elle va retrouver dans la si belle maison aux miroirs, des objets du passé de sa grand mère. Ce passé ne sera pas mystérieux pour le lecteur qui va découvrir en parallèle la rencontre et l’histoire d’amour de Michele et Eva.

Une fois de plus, Cristina Caboni m’a charmée par ses personnages attachants, par les lieux magiques dans lesquels elle situe ses romans (on peut partir en voyage dans la maison aux miroirs, svp ?) et par ce secret qui se révèle à nous petit à petit. Je n’ai pas trouvé le mystère aussi fort que dans ses précédents romans mais ça ne m’a pas empêchée de savourer cette lecture comme les précédentes. Et elle a su me balader jusqu’au bout concernant les deux hommes qui vont graviter autour de Milena et dont je ne savais pas trop quoi penser !

Ma notation :

Une nouvelle belle lecture de l’auteure. Je vous recommande ses romans.

(roman lu en partenariat avec Netgalley)

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s