Maman, maman, maman, #mèreEpuisée, Cévany

003

Quatrième de couverture :

Chronique d’un burn-out maternel (qui finit bien !)

LA MAMAN QUE VOUS DEMANDEZ N’EST PAS DISPONIBLE, VEUILLEZ LAISSERUN MESSAGE APRÈS LE BIP SONORE !

Après la naissance de son premier enfant, Maddie ne se reconnaît plus. Loin d’être la mère qu’elle rêvait d’être, elle perd patience et hurle sur ses enfants. Elle culpabilise, et la honte la pousse à s’isoler. Elle est seule face à ses difficultés puisque ses proches ne semblent pas saisir l’ampleur du problème. L’histoire de Maddie, c’est l’histoire de beaucoup de mères de notre époque, qui sont épuisées et qui perdent les pédales.

Une BD sensible, drôle et puissante qui permet de mieux comprendre le mécanisme de l’épuisement maternel, de l’éviter ou de s’en sortir, car, oui, on peut s’en sortir !

L’avis de Laure :

En voici encore une lecture qui chamboule immédiatement ! J’ai su de suite pendant ma lecture que ce serait une BD à faire circuler chez mes copines, mon petit quatuor de mamans d’école qui se reconnaitra, celles avec qui on partage nos achats comme les moments up and down de nos vies de mères.

C’est l’histoire universelle d’une maman en congé maternité, celle dont on croit qu’elle a toutes ses journées libres mais qui est en fait complètement dépassée par les tâches ménagères, les sollicitations du bébé et son besoin de repos. Ajoutez à cela un conjoint peu présent pour la soutenir, une maman qui se met la pression pour être parfaite et vous obtenez un joli burn out ! Un événement qu’il ne faut pas minimiser et c’est en cela que cette BD est militante, elle nous montre aussi bien comment on peut glisser sans s’en rendre compte vers le burn out que les moyens de s’en sortir.

Prendre du temps pour soi, se faire aider, montrer au conjoint qu’il n’est pas là pour aider mais pour prendre sa part des tâches du foyer juste parce que le partage est normal et bien évidemment ne pas oublier de lâcher prise ! Ca parait tout bête comme ça mais c’est loin d’être aussi évident à notre époque. Alors je remercie Cévany pour cette BD militante, à mettre aussi entre les mains des pères pour qu’ils comprennent ce que les mères vivent. 

Les dessins sont de toute beauté, c’est frais, moderne et cela va droit au but.  A lire, à relire, à partager. Etre mère n’est pas que bonheur et beauté de tout instant et je remercie la parole qui s’ouvre sur ces sujets.

Ma notation :

Une lecture pour toutes les mères.

Merci aux éditions Leduc pour cette lecture

Publicité

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s