Clair de lune à Manhattan, Sarah Morgan

007

Quatrième de couverture :

« Je ne veux plus être une “gentille fille”. Je veux être une fille qui n’a peur de rien ! » 

Harriet Knight le reconnaît volontiers, elle a toujours laissé la peur guider ses choix. Résultat : elle a l’impression d’avoir une vie ennuyeuse à mourir. Alors cette année, c’est décidé, elle va s’offrir un cadeau de Noël d’un nouveau genre : du courage ! Elle a donc prévu de faire chaque jour, jusqu’au 25 décembre, une chose qui l’effraie et, elle s’en est fait la promesse, elle ne laissera rien ni personne l’intimider. Enfin, ça, c’était avant qu’elle ne rencontre Ethan qui, d’un seul regard, a fait vaciller toutes ses certitudes. Elle l’a alors aussitôt compris : le séduire sera son plus grand défi. 

L’avis de Laure :

Sarah Morgan est une valeur sûre de la romance avec laquelle je sais que je vais passer un bon moment. Clair de lune à Manhattan s’inscrit dans une série de 3 romans où l’on suit un frère et ses 2 sœurs. Je n’ai pas encore lu le premier tome Rencontre dans l’Upper East Side mais j’avais adoré Un été dans les Hamptons.

Deux nouveaux héros dans cette histoire qui m’ont plu autant l’un que l’autre. Harriet tient avec sa sœur une société de promeneurs de chiens. La jeune femme, ancienne bègue, s’est lancé dans les « challenge Harriet » : faire chaque jour quelque chose qui est totalement à contre courant de sa personnalité. Cela la sort de sa zone de confort et lui impose un peu de s’ouvrir à un monde qu’elle est plutôt habituée à fuir. Ethan est un médecin urgentiste dévoué à son métier, très proche de sa famille et qui ne souhaite plus avoir une histoire d’amour depuis un divorce qui l’a marqué.

Sarah Morgan dynamise son récit dans nous mettant tour à tour dans la peau d’Harriet puis d’Ethan et j’aime beaucoup découvrir les points de vue masculins dans les romances, c’est agréable aussi de lire la naissance du sentiment chez eux. L’histoire se lance sur un contexte comme un quiproquo : Ethan se retrouve en charge pour quelques jours du chien de sa sœur, dont il ne sait pas s’occuper. Alors, il fait appel à Harriet qui va accepter de s’installer chez lui comme dog sitter. Un contexte idéal pour lancer la romance et j’ai adoré le pas de deux de nos héros : 2 pas en avant, un pas en arrière.

Le tout est servi par une très belle psychologie des personnages, tout est très fin dans leur relation et leurs échanges, j’ai adoré leurs longs moments de confidence alternés de moments où chacun se blinde aussi pour se protéger et ne pas souffrir. Et puis, il y a plein d’autres belles thématiques qui font qu’on ne voit pas défiler les 500 pages de ce roman : la cuisine via le talent d’Harriet qui nous met l’eau à la bouche, les relations amicales, la dure vie de médecin urgentiste, les relations familiales et la magie de Noël. Bref, rien ne manque pour passer un excellent moment de lecture !

Bien évidemment, maintenant je veux à tout prix découvrir l’histoire d’amour du frère de Harriet et Fliss dans le premier tome de la série ! Mais également l’histoire des frère O’Neil, amis d’Ethan dont nous avons un aperçu dans ce tome et ça tombe bien parce que je vais lire très vite La danse hésitante des flocons de neige, premier tome d’une autre série dédiée aux 3 frères O’Neil.

Ma notation :

J’ai adoré ! Comme je le disais, Sarah Morgan, une valeur sûre.

2 commentaires sur « Clair de lune à Manhattan, Sarah Morgan »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s