[Duo lecture] La vie a plus d’imagination que nous, Clarisse Sabard

Pourquoi ce livre :

(Audrey) Faut-il encore expliquer pourquoi je lis Clarisse Sabard? Elle fait partie des auteur(e)s dont je ne rate aucune publication.

(Laure) Dès que j’ai su que Clarisse Sabard offrait une suite à son roman de Noël de l’an dernier, j’étais bien déterminée à le lire !

La couverture :

(Audrey) Un peu plus sobre que pour le roman précédent. J’aime beaucoup.

(Laure) J’adore ! Elle est magnifique, les coloris de Noël sont sublimes sans être chargés et puis le maquettiste qui a travaillé la couverture a le même sol que moi donc forcément il a bon goût !

La quatrième de couverture :

Après sa récente rupture avec Clément, Léna redoute une nouvelle fois les vacances de Noël dans sa famille quelque peu agitée. Mais elle n’imaginait pas avoir affaire à un nouveau cataclysme ! Cette fois, c’est son père qui fait des siennes : une semaine avant Noël, la voilà forcée d’aller le chercher à l’hôpital, car il a été ramassé ivre mort devant la grille du cimetière de Vallenot… Qu est-ce qui lui a pris ? Et pourquoi a-t-il rompu avec sa dernière conquête ? Et comme si cela ne suffisait pas, sa mère a décidé de la recaser avec Clément, Mamie Jacotte l’a inscrite en secret sur un site de rencontres et son oncle Xavier a invité un SDF pour les fêtes… Cette année encore, les vacances ne s’annoncent pas de tout repos. Heureusement qu’il y aura la neige, le chocolat chaud, le marché de Noël et les traditionnelles décorations au programme !

Après lecture :

(Laure) Ah quel plaisir de replonger à Vallenot, de retrouver les personnages de Clarisse Sabard. En plus, pour ceux qui ont un peu la mémoire courte (comme moi), l’auteure prend le temps de faire un subtil rappel des événements dans les premiers chapitres et j’avoue avoir trouvé ça très appréciable.

Tout de suite, de nouveaux et nombreux personnages entrent en scène et ils m’ont tous plu. C’est un roman hyper dynamique tant chacun aura sa petite histoire, tant les dialogues sont riches et amusants compte tenu des nombreuses interactions entre tous les personnages. Et pour autant, on ne sombre pas dans le risque inverse qui arrive parfois, à savoir, trop de personnages et l’on s’emmêle les pinceaux.

Dès le départ, les choses sont claires, ce sera des fêtes de Noël assez peu traditionnelles compte tenu de la joyeuse troupe qui est réunie. Et j’adore ! Ils savent que ça ne sera absolument pas reposant mais que ce sera unique et inoubliable. Tout y est pour notre plus grand plaisir, les chapitres défilent hyper vite et il se passe tant de choses qu’on ne peut pas décrocher. En ligne de mire bien évidemment on se demande comment l’histoire va se finir pour Léna et si elle aura le droit de retrouver l’amour. J’avoue être un peu restée sur ma faim sur ce point parce que je savais dès le départ comment ça se terminerait et que j’attendais des scènes de romance qui n’ont pas eu lieu. C’est mon petit bémol romantique mais tout le reste est tellement savourable que je recommande cette lecture sans hésitation.

(Audrey) J’ai pris plaisir à retomber dans l’ambiance de ce petit village et surtout à retrouver les personnages connus et à en découvrir de nouveaux. Dès les premiers chapitres, j’en ai voulu à Clément d’avoir rompu avec Léna. La jeune femme ne vit pas très bien cette séparation, et les frasques de son père l’obligent à arriver à Vallenot avec un peu d’avance. Elle va être obligée d’y croiser Clément, ce qui ne l’enchante pas. Ce roman, c’est aussi l’occasion de retrouver sa famille : sa mère, sa nièce mais surtout Mamie Jacotte, ma préférée de tous. J’aime la place que l’auteure donne toujours à ces dames âgées dans ses romans. Mamie Jacotte est terriblement moderne, originale et toujours aussi marrante. J’adore !

J’ai retrouvé avec ce roman la plume si douce et agréable à lire de Clarissse Sabard. Une écriture pleine d’émotion, avec de jolies touches d’humour. Les personnages sont riches, attachants mais je regrette presque que toute la lumière soit mise sur Léna. J’aimerais tant en savoir davantage sur ceux qui l’accompagnent. Le récit est jalonné de découvertes, de rebondissements et de scènes cocasses (une scène dans des toilettes m’a fait sourire). Une jolie romance de Noël, qui nous fait nous sentir bien.

Je l’ai refermé satisfaite et je n’ai qu’un souhait : pouvoir lire un troisième tome l’hiver 2020, reposer mes valises à Vallenot le temps de ma lecture et passer de jolis moments avec tout ces personnages. Clarisse, je compte sur toi pour ce joli cadeau que tu ferais à tes lectrices.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s