Forbidden, Tabitha Suzuma

Quatrième de couverture :

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

L’avis de MadameOurse :

Ce livre n’est pas un titre qui m’aurait habituellement attirée. Mais je n’ai pas arrêté d’en lire de bonnes critiques et la quatrième de couverture avec cette histoire d’inceste consenti m’intriguait vraiment.

J’aime que les romans évoquent des thèmes forts et nous apprennent des choses, c’est un côté enrichissant de la lecture qui me plait beaucoup. Ce roman est classifié young adult, peut être parce que les personnages principaux sont des adolescents mais je dois dire que je n’ai pas ressenti ça. L’écriture de l’auteure est très complète et l’histoire, tellement forte, est aussi complètement destinée aux vieux adultes comme moi.

J’étais très curieuse de savoir comment serait amené et traité le thème de l’inceste. Je me disais que ce serait quitte ou double, soit j’adhérerai au parti pris, ou non ! Le roman nous plonge dans la vie de Lochan, sa sœur Maya et leurs 3 autres frères et sœurs tout en douceur. On découvre d’abord une famille dysfonctionnelle, père parti, mère alcoolique vivant sa vie de jeune fille en laissant ses 5 enfants livrés à eux mêmes. Les 2 aînés portent toute la vie de famille sur leur dos et on s’attache très très vite à eux. Bien avant l’histoire d’amour qui va les lier, il y a cette adolescence si dure à porter pour eux. Un enfant n’est pas fait pour éduquer ses frères et sœurs, couvrir sa mère pour ne pas voir débarquer les services sociaux…

Ce n’est finalement que peu avant la moitié du roman que les choses basculent pour Maya et Lochan. Ce duo qui a toujours été très proche, discute beaucoup et c’est un point que j’ai énormément apprécié dans ma lecture. Ils se disent les choses. Souvent dans la douleur et les cris mais ils se parlent. Les non dits dans les dialogues amoureux qu’on trouve beaucoup dans la romance (« je t’aime mais je te le dis pas ») n’ont pas leur place ici et ça a été un point fort de ma lecture.

Ils finissent ainsi par s’avouer leur amour, leur désir et ils échangent énormément sur la moralité de ce qu’ils vivent. Ils ont parfaitement conscience que la morale interdit leur amour, que ce qu’ils ressentent est jugé anormal et illégal par la société. Ils deviennent alors 2 adolescents horriblement tiraillés entre leur amour si fort et la conscience du Mal. Le roman comprend ainsi beaucoup de scènes amoureuses dont les descriptions sont très bien écrites, j’ai beaucoup aimé cette partie.

Au final, j’ai complètement adhéré au thème de l’inceste consenti traité par Tabitha Suzuma. Pour moi tout y est dit et si bien dit. Vous ressortirez de votre lecture avec un enrichissement personnel sur ce thème. L’auteure n’amène pas de réponse « doit-on autoriser ces amours incestueuses ou continuer à les interdire? » mais elle nous fait nous rendre compte de la complexité du sujet via l’histoire de Lochan et Maya.

Ma notation :

Un roman coup de poing, dramatique et juste. Une vraie pépite à lire absolument. Préparez les mouchoirs.

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

13 réflexions sur “Forbidden, Tabitha Suzuma

  1. C’est un thème que je trouve aussi fascinant. J’avais vu un téléfilm il y a bien longtemps sur deux adolescents tombant amoureux, et qui se rendaient compte qu’ils étaient demi frère et soeur. A la fin ils décident de rester ensemble mais de ne jamais avoir d’enfant. C’était une histoire touchante.

    Aimé par 1 personne

        • Il y a tellement de choses qui donnent la nausée dans la vie que je ne comprends pas trop pourquoi une histoire d’amour entre adultes consentants devrait faire partie de la liste. Ne jamais oublier que nous aussi on est des personnes « à vomir » pour d’autres !

          Aimé par 2 people

          • Je comprends pas vraiment ou est le problème dans mon commentaire ? J’ai pas le droit de donner mon avis ? J’imaginais juste ca Avec mon frere et ca me filait la nausée . Jen ai rien à faire d’être celle qui fait vomir un autre , bref . Ca ma soule la

            J'aime

          • Ce qu’on ressent dans ton sans commentaire c’est que tu pars avec un tel a priori moralisateur qu’en fait on ne comprend même pas pourquoi tu serais prête à lire ce livre…

            J'aime

          • Non mais sérieusement , Jai meme pas Envie de rajouter quoi que ce soit . Jai juste fait un transfert Avec moi ét ca ma file la nausée , Mais apparement je suis une moralisatrice , sympa ! Merci en tout cas c’est bien âgreable , je penserais à ne plus donner mon avis , histoire de pas me
            Taper la brigade d’analyse . Cest bien dommage , enfaite apres la journee de mèrde que Jai passée c’est juste le pompom … bonne soirée .

            J'aime

  2. Tu me conseillais de le lire, mais franchement ça ne me tente pas du tout… Un thème un peu glauque pour moi.. Par contre je le feuillèterai par curiosité..

    Aimé par 1 personne

  3. Je viens de le finir. J’ai eu du mal à le lâcher, et s’il ne m’a pas choquée je le trouve quand même assez percutant. Le comportement de la mère m’a plus dérangée que l’inceste en lui même.

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s