Le pays du nuage blanc, Sarah Lark

Quatrième de couverture :

« Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d’une réputation irréprochable. »

Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l’aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l’héritier d’un magnat de la laine. Ni l’une ni l’autre ne connaissent leur futur époux. Une nouvelle vie – pleine d’imprévus – commence pour les deux jeunes femmes, qu’une amitié indéfectible lie désormais…

L’avis de MadameOurse :

J’attendais d’avoir les 3 tomes de cette saga (voir la photo ci-dessus) pour débuter ma lecture. Et puis, ayant alors 3 gros pavés à enchaîner, j’ai eu du mal à me lancer. Mais ça y est, je viens d’achever le tome 1 ! Alléluia !

C’est pas évident, ceci dit, de chroniquer un roman de 755 pages parce qu’il va s’en passer des choses dans une histoire aussi étoffée ! Alors que dire sans spoiler ? Vous allez découvrir dans ce roman 2 anglaises qui partent s’installer (et se marier) en Nouvelle Zélande. Aucune des 2 ne connait son futur époux. Lors de leur voyage, elle vont devenir amies et resteront proches tout au long du roman malgré que les hommes qu’elles épousent soient ennemis.

On les suit dans l’adaptation à une nouvelle vie très différente de ce qu’elles ont connu en Angleterre. Elles vont découvrir la vie de couple et, assez classiquement pour des mariages arrangés, aucune des 2 n’y trouvera une belle relation avec son mari. Elles vont découvrir les us de leur pays et des peuples maoris qui vivent là.

Gwyneira particulièrement m’a beaucoup touchée. C’est une femme forte, passionnée par les animaux et qui va prendre une place active dans la gestion de la ferme de moutons des Warden. Elle connaîtra une très belle mais courte histoire d’amour. Je suis un peu fleur bleue et les chapitres concernant cette histoire d’amour m’ont beaucoup plu, j’aurais aimé que ce soit plus présent dans le roman. A l’opposé, les chapitres où l’on suit Lucas, l’époux de Gwyneira m’ont moins plu.

Hélène est un personnage qui m’a moins touché mais dont la vie est intéressante aussi, c’est également une femme forte qui va batailler avec un mari ivrogne et bon à rien !

Toutes deux deviendront mères et puis, comme dans toute saga, c’est alors la destinée de leurs enfants respectifs qui va nous être contée. Je n’ai pas été lassée par l’histoire malgré ses 755 pages donc c’est un roman vraiment prenant et sans longueurs malgré tout ! La thématique de la vie sauvage dans ces fermes géantes est bien traitée aussi je trouve, c’est présent parce que c’est le cœur de la vie des personnages mais pas barbant !

Ma notation :

Une belle lecture historique. Objectif, lire le 2ème tome en septembre et le 3ème avant la fin de l’année !

Publicités

6 réflexions sur “Le pays du nuage blanc, Sarah Lark

  1. L’histoire me tente bien, mais j’ai un souci avec les livres en plusieurs tomes. J’aime trop changer, passer d’un style à un autre. Et du coup, il est rare que je lise les tomes 2 et au delà. C’est bête, mais bon… c’est ainsi.^^

    J'aime

    • Je limite aussi les sagas parce que cest chronophage et que tu te lasses souvent. Et puis je suis pas assidue car comme toi J aime variée du coup quand j ouvre une suite j’ai déjà oublié le début….

      J'aime

  2. Je suis pas fan des sagas, mais je sais que celle ci plait beaucoup à mes lectrices..,
    Par contre ado, j’ai lu toutes les sagas de v. Andrews.. Rien a voir, je sais.. 😄

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s