Les heures lointaines, Kate Morton

Quatrième de couverture :
Tout commence par une lettre égarée pendant près d’un demi-siècle et qui ne parviendra que bien des années plus tard à sa destinataire… Lorsqu’elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu’elle avait gardé secret jusqu’alors. En septembre 1939, comme beaucoup d’autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l’abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l’amie de l’excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille. Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n’est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d’un secret.
L’avis de MadameOurse :
Ce roman a occupé ma table de chevet pendant exactement un mois. Alors on pourrait se dire qu’il ne m’a pas passionnée mais en fait, cela a été un plaisir de l’avoir à mes côtés et de savourer cette histoire. Il faut reconnaître aussi que c’est un beau pavé de 800 pages ! (au format poche)
J’ai tout aimé dans ce livre, cette histoire qui se dévoile petit à petit, les différents personnages, l’auteure qui de chapitre en chapitre nous promène d’une époque à une autre sans jamais créer de frustration (attendre encore quelques chapitres avant de revenir à ce qui se passait dans celui qu’on vient de finir). On est ainsi plongés au cœur de la seconde guerre mondiale en Angleterre et dans les années 90 lorsque Meredith reçoit la fameuse lettre et que sa fille Edie essaie de mettre à jour cette histoire pleine de mystères.
Ce que j’ai aimé également c’est que ce soit une histoire pleine de secrets qui se passe dans un univers fort, celui du château de Milderhurst, à une époque qui m’a toujours passionnée. Et puis, je ne me suis pas identifiée à un personnage en particulier mais encore mieux, je me suis attachée à chacune ! 
Ce roman a également une très belle trame de fond, celle d’une famille d’écrivains. Le père a écrit un roman qui est évoqué tout au long de la lecture et qui est, vous le verrez, partie intégrante de l’histoire de cette famille. Et ce roman est si bien intégré dans le récit qu’on a envie de le lire également !
Ma notation :
J’ai adoré. C’était ma 2ème lecture de Kate Morton et j’approuve encore une fois haut et fort. On a souvent du mal à se lancer dans une telle lecture lorsqu’on voit l’épaisseur du livre mais il n’y a là aucune longueur, tout est juste, les mots nous emmènent avec eux. C’est vraiment là une très très très belle lecture que je vous conseille absolument !
Vous avez également lu Les heures lointaines? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?
Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s