La mariée de Ceylan, Dinah Jefferies

Quatrième de couverture :

« Le moment était venu. Elle leva la main pour essuyer ses larmes. Elle interrompit son geste, ouvrit la bouche pour parler, mais hésita. En cet instant, en cette fraction de seconde qui allait à jamais changer sa vie, elle en était tout simplement incapable. »

À dix-neuf ans, Gwendolyn Hooper débarque à Ceylan pleine d’espoir et impatiente de retrouver son nouvel époux, un riche planteur de thé. Mais l’homme qui l’accueille se révèle rapidement très différent de celui dont elle est tombée amoureuse à Londres.

Sombre et distant, Laurence se consacre à son travail, laissant sa jeune épouse découvrir seule la plantation. Folle de joie lorsqu’elle tombe enceinte, Gwen sombre pourtant vite dans un cauchemar. Lors de l’accouchement, la jeune mère est confrontée à un terrible dilemme et doit faire un choix… Si un jour la vérité éclate, Laurence parviendra-t-il à comprendre et à lui pardonner ?

L’avis de MadameOurse :

Ce roman historique m’a amenée à la découverte de Ceylan, actuel Sri Lanka. Un cadre dépaysant bien agréable ! Gwen y retrouve son époux Laurence. Tout justes mariés, ils s’installent dans la plantation de thé de celui-ci. Alors que son voyage de noce avait commencé de la plus belle des manières, Gwen ne retrouve pas l’homme qu’elle a cru épouser.

Elle va alors apprendre, par bribes, le passé de son époux. Plus âgé, celui-ci a en effet déjà été marié et son mariage a tragiquement terminé. J’ai aimé une chose chez Gwen, elle n’est pas la jeune femme docile qui se laisse porter par les événements, elle n’aura de cesse de comprendre les choses et d’agir pour avoir la vie heureuse à laquelle elle aspire. Elle posera donc les questions, enquêtera et finira par savoir, comprendre.

Puis, elle tombe enceinte, un événement heureux et fort attendu du couple. Sauf que, le jour de la naissance, tout ne se passe pas comme prévu. Gwen fera alors un choix qui la plongera dans la culpabilité et les secrets. Toutes les années qui suivront, elle sera torturée par ce jour crucial de sa vie et toujours tiraillée entre le secret et l’aveu. Le roman est prenant car on se demande chaque jour de la vie de Gwen, quel retournement de situation elle vivra et qu’est ce qui sera amené dans l’histoire par les personnages secondaires. En effet, autour du couple gravitent Verity, la sœur plutôt bizarre de Laurence, Christina, une riche veuve qui semble être en permanence en train de séduire Laurence, Savi, un riche peintre cinghalais dont beaucoup de blancs se méfient, Fran l’adorable cousine de Gwen, Saveena, une domestique de la maison qui sera un soutien de poids pour Gwen.

Entre l’histoire, ses secrets, les personnages, le cadre géographique de Ceylan, le cadre historique et la crise des années 30, on ne s’ennuie pas une minute dans ce roman dont j’ai beaucoup apprécié la fin.

Ma notation :

Un roman très réussi !

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

2 commentaires sur « La mariée de Ceylan, Dinah Jefferies »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s