M’asseoir cinq minutes avec toi, Sophie Jomain

006

Quatrième de couverture :

« Julien est parti il y a trois mois. Il ne nous a pas quittées, il a démissionné de lui-même. L’annonce de son départ a été un cataclysme. Il s’en est allé un matin, laissant une longue lettre dans laquelle il expliquait que tout était sa faute, qu’il nous aimait, mais qu’il nous rendait malheureuses, Pauline et moi. Dix-neuf ans de mariage, comment a-t-on pu en arriver là ? »

Une nouvelle vie commence pour Claire, et c’est grâce à sa fille qu’elle avancera pas à pas, dans son regard qu’elle puisera une force insoupçonnée.

Avec tendresse et émotion, M’asseoir cinq minutes avec toi nous plonge dans la réalité d’une famille que seul l’amour saura renforcer.

L’avis de Laure :

Il va m’être difficile de vous parler de ce roman et je tiens à dire que cet avis sera donc très personnel. C’est une lecture vers laquelle je ne me suis pas tournée lorsqu’il est sorti en grand format l’an dernier car je le sentais triste à travers le résumé. Et puis, je l’ai découvert cette année dans le cadre du Prix des lectrices Charleston.

Et oui je l’ai trouvé terriblement triste et pire, il m’a atteinte personnellement. Il a fait écho et je ne peux pas lui en vouloir car Sophie Jomain a ce talent de raconter la vie, dans sa réalité, dans ce qu’elle a de beau et de moins beau. Et j’aime énormément que les auteurs n’édulcolorent pas, je suis assez peu fan de lectures bisounours, je leur préfère toujours les romans vrais quitte à ce qu’ils soient durs.

A travers l’histoire de Julie, Claire et Pauline, on traverse ainsi un pan de vie, celui d’un couple en péril. Une séparation tsunami pour Claire et on le ressent bien. Une séparation surtout incomprise. Alors dans cet entre deux sur l’avenir de leur couple, tout passe par la tête de Claire, qui essaye de comprendre. Moi j’ai eu tellement mal en les lisant. Ce livre m’a remuée et j’aurais aimé qu’il ne le fasse pas, parce que sur certains plans nous n’avons pas besoin que la lecture nous atteigne.

Peut-être le trouverez vous lumineux et porteur d’espoir et de renaissance. Ce n’est pas mon cas. J’ai attendu jusqu’à la toute fin le retournement qui allait me faire dire ouf quand même ! Sauf que ça n’est pas allé dans le sens que j’aurais souhaité. Ce livre m’a été difficile, comme un électrochoc non désiré et pourtant il m’a tellement remuée que j’avais envie de le faire lire autour de moi pour pouvoir évoquer ensuite les questionnements qu’ils suscite. C’est paradoxal non ?

Ma notation :

Il y a parfois des lectures qu’on aimerait éviter pour les sujets qu’elle aborde et ce titre est clairement l’un de ceux-là pour moi, à mon grand regret.

007

Un commentaire sur « M’asseoir cinq minutes avec toi, Sophie Jomain »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s