La dernière traversée, Caroline Pignat

Quatrième de couverture :

Un amour déchirant à la Titanic, entre Rimouski et Liverpool. Basée sur l’histoire du plus grand naufrage survenu au Canada, une histoire bouleversante sur fond de tragédie. Bannie de la résidence familiale en Angleterre, Ellie est embauchée en 1914 pour travailler à bord de l’Empress of Ireland. Dès la première traversée, elle est attirée par Jim, un jeune homme mystérieux qui travaille comme souffleur dans les fournaises du paquebot. C’est le coup de foudre… jusqu’au soir du terrible naufrage au large de Rimouski au cours duquel le jeune couple est séparé. Ellie retourne à Liverpool pour tenter de retrouver le courage de vivre après la disparition de son amoureux. Là-bas, un ambitieux journaliste souhaite écrire l’histoire de cette épouvantable nuit. Aussi offre-t-il à la jeune femme, en échange de son témoignage, des feuillets du journal de Jim retrouvé parmi les débris du naufrage. Page par page, Ellie découvre alors les secrets de son bel amant. Lorsqu’elle apprend que la dépouille de Jim n’a jamais été repêchée, un espoir fou renaît…

L’avis de MadameOurse :

C’est Lunatic qui m’a offert ce livre, connaissant mon goût pour les romans historiques. Je dois dire qu’elle ne s’est pas trompée car j’ai beaucoup aimé ce roman.

C’est un roman historique avec des secrets à découvrir derrière les vies des personnages qui pourrait ne pas être différent d’autres romans. Mais j’ai bien aimé la façon dont c’est raconté. En effet, Ellie va survivre au naufrage du bateau sur lequel elle travaillait avec Jim. Et elle ne saura pas si celui-ci a survécu. Puis, elle est contactée par un journaliste dont elle pense qu’il ne souhaite que lui tirer les vers du nez et dont elle se méfiera. Mais il se trouve que ce journaliste a entre les mains le journal de Jim. Et peut être une idée de ce qui lui est arrivé ? Alors, Ellie va se confier à Steele, en échange de ce que celui-ci sait de la vie de Jim.

Ellie est un personnage assez sympathique, originaire d’une bonne famille, comment est-elle devenue femme de chambre, quelles épreuves la jeune femme a-t-elle traversées ? La progression du récit est douce et agréable, chaque chose est amenée simplement et on se prend à souhaiter qu’Ellie retrouve Jim et qu’elle règle les soucis dans sa vie de famille.

Le final est très réussi, doux, simple.

Ma notation :

Un joli roman historique dont j’ai bien apprécié la construction.

Un commentaire sur « La dernière traversée, Caroline Pignat »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s