Le pensionnat des innocentes, Angela Marsons

Quatrième de couverture :

2004. Par une nuit glaciale, cinq personnes scellent un pacte au-dessus d’une tombe fraîchement creusée.

Mais les secrets finissent toujours par remonter à la surface…

De nos jours, Teresa Wyatt, ancienne directrice du foyer pour filles de Crestwood, est retrouvée noyée dans sa baignoire.
Au même moment, Crestwood fait la une des médias : des fouilles archéologiques viennent de mettre au jour le squelette d’une adolescente enterrée dans le jardin.

Coïncidence ? L’inspectrice Kim Stone n’y croit pas. Et quand les ossements d’autres fillettes sont exhumés, l’affaire prend rapidement un tour personnel pour cette jeune flic au tempérament plus tranchant qu’une lame de rasoir. Elle qui a connu l’assistance publique est bien décidée à rendre justice aux innocentes oubliées de tous dans ce lieu cauchemardesque…

L’avis de MadameOurse :

Je me suis laissée tenter par ce thriller, cela faisait un moment que je n’en avais pas lu, mai ayant été consacré à beaucoup de lectures plus légères.

L’enquêtrice Kim Stone m’a beaucoup plu, elle m’a très très vite fait penser à la Lisbeth Salander de Millenium ou à Livia Lone un thriller lu il y a un an. C’est une femme forte, déterminée, qui se moque pas mal des procédures policières qu’elle est censée appliquer. Elle a vécu de nombreuses années en famille d’accueil et en a gardé des blessures. C’est une passionnée de motos qu’elle bricole elle même. C’est un personnage que j’imaginerai tellement bien dans une série, je ne sais pas si c’est ce que l’auteure compte faire mais j’adorerai la retrouver.

Entourée d’une équipe de personnages bien atypiques, elle va tout faire pour comprendre ce qui s’est passé dans cette enquête ayant 2 pans différents : d’une part, des hommes et des femmes tués et d’autre part des tombes découvertes avec des ossements de jeunes filles. Entre les deux, un lien : le pensionnat dans lequel les jeunes filles étaient placées et où les adultes tués ont tous travaillé. Kim prend vite cette enquête très à cœur, ayant elle même connu les placements et sachant très bien comment les jeunes peuvent y être traités.

C’est une enquête sympa car on va découvrir qui sont les jeunes filles et comment elles ont vécu puis de quelle manière elles ont été tuées. Et il y a ce secret qui lie les adultes, j’ai été incapable de deviner ce qu’ils avaient bien pu faire, je ne les imaginais pas vraiment coupables. Et le coupable justement, je n’avais absolument aucune idée de qui il pouvait être dans la mesure où tous les adultes de l’histoire sont vite décimés, il ne reste plus grand monde !

Ma notation :

Un bon polar ! J’espère retrouver Kim Stone dans d’autres enquêtes.

 

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s