Lettres à Stella, Iona Grey

Quatrième de couverture :

À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n’a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s’empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d’amour d’un autre temps.
1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n’a qu’une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s’accrocher sont les lettres qu’ils s’écrivent, promesses d’un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d’un avenir meilleur.

L’avis de MadameOurse :

J’aime beaucoup les romans historiques tout comme j’aime les belles histoires d’amour. Ici on a les 2, pour mon plus grand plaisir. L’histoire d’amour prend le pas sur le côté historique mais qu’elles sont belles ces histoires d’amour. Et oui, il y en a même 2 !

Jess va trouver refuge dans une maison abandonnée. Mal à l’aise à l’idée de squatter ces lieux qui ne lui appartiennent pas, elle va néanmoins être emportée par sa curiosité et découvrir les lettres d’amour qu’a écrit Dan à Stella dans les années 43/44. On découvre alors l’histoire de ce jeune couple, l’histoire d’un bel amour en temps de guerre, l’histoire aussi d’un adultère pour Stella, mariée à un révérend dans un mariage non consommé et sans amour. J’ai été très émue par le personnage de Dan, cet homme qui fera tout pour rendre Stella heureuse, un homme présent, protecteur, doux, tendre, l’homme dont on rêve toutes.

En parallèle, on sait déjà que leur belle histoire d’amour n’a pas fini comme elle avait débuté puisque Jess découvre la dernière lettre de Dan, 90 ans à Stella, son dernier espoir de retrouver la femme qu’il a aimée. Touchée par l’histoire de ce couple, Jess a envie de les aider à se retrouver et va finir par mener l’enquête. Ce ne sera pas simple pour elle qui a ses propres soucis, sans domicile, apeurée par le compagnon qu’elle a fui, sans ressources. Elle sera aidée par Will qu’elle rencontrera par hasard, qui aura envie de protéger ce petit bout de femme fragile et qui sera à son tour touché par l’histoire de Dan et Stella. Will et Jess vont progresser dans leurs recherches en se rapprochant, en échangeant aussi par mails avec Dan et on finira par recoller les pièces de cette histoire d’amour qui a tourné court.

J’ai beaucoup aimé la dimension apportée par les 2 générations et surtout qu’elle soit amenée un peu différemment de ce que l’on retrouve dans tant d’autres romans. En effet, il n’y a pas de lien, de secret de famille qui unit les 2 femmes juste un passé similaire (les douleurs traversent les époques…) et l’envie que l’une a d’aider l’autre. C’est très joli, les 4 personnages que sont Dan, Stella, Will et Jess sont tous très forts et attachants. Et que ces histoires d’amour sont belles !

Ma notation :

Un très beau roman. A lire sans hésiter.

Publicités

6 commentaires sur « Lettres à Stella, Iona Grey »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s