Un chateau sous la neige, Stephanie Laurens

Quatrième de couverture :

Au grand manoir de la famille Cynster, où il accompagne ses employeurs, David s’apprête à passer un Noël unique. Si ce lieu enchanteur, empli de joie et de rires d’enfants, offre un cadre idéal pour les fêtes, c’est surtout la perspective de revoir l’inaccessible Claire Meadows, gouvernante des jeunes filles, qui fait naître en lui un fol espoir. En tant que précepteur, il passera une grande partie de son temps en sa compagnie, dans le quartier des domestiques. Et, bien que Claire lui ait donné peu d’encouragements jusqu’à présent, David est bien décidé à vaincre ses réserves… avant de lui demander sa main. Après tout, ne dit-on pas que Noël est la saison des miracles ?

L’avis de MadameOurse :

Après avoir lu pas mal de thrillers en novembre, il m’a pris l’envie de caler une petite romance pour m’amener un peu de légèreté. Je n’ai pas cherché bien loin, je suis allée sur le catalogue Netgalley et ai fait mon choix parmi les titres actuellement proposés. Je ne lis que les romances historiques, les romances modernes ne m’attirent absolument pas. J’aime bien découvrir comme le poids des mœurs et des usages pesait sur les couples dans le temps. Aujourd’hui c’est beaucoup moins romantique !

Bref, dans Un château sous la neige, on arrive au cœur de la famille Cynster réunie pour les fêtes de Noël. Problème, la famille Cynster est dense, très très dense. Et on est de suite plongés dans un nombre hallucinants de personnages. J’ai eu un mal fou à situer qui était qui, enfin plutôt je n’ai vite pas cherché à situer. Je me suis attardée sur les personnages principaux sans trop me soucier des autres. Il aurait clairement fallu un arbre généalogique. Et en fait, il y a, à la fin du livre, une liste des personnages et liens de parenté. Mais à lire sous forme de liste c’est bien complexe. Et puis avec mon ebook, je n’ai pas feuilleté le livre et n’ai donc découvert ça qu’à la fin. Je pense qu’il faudrait un vrai arbre généalogique et au début.

L’histoire d’amour au cœur du roman c’est celle de Claire, gouvernante veuve. Elle va se rapprocher d’un précepteur. Tous deux travaillent pour 2 membres de la famille Cynster. Claire a tiré un trait sur l’idée d’une vie amoureuse et David va devoir comprendre pourquoi et la faire changer d’avis. L’histoire qui va lier ses 2 personnages est bien jolie. J’ai aimé que soient intercalés dans le roman des événements hors romance : le sauvetage d’enfants de la noyade, la préparation des fêtes de Noël.

On va suivre aussi l’histoire d’une des jeunes femmes Cynster, Lucilla qui va se retrouver isolée dans une petite ferme à assister une fermière sur le point d’accoucher. Alors là, bémol. Lucilla, son frère jumeau et leurs cousins ont tous 18/20 ans mais dans leurs réactions et façons de se comporter on croirait des trentenaires. Alors certes ce n’est pas la même époque mais quand même j’ai tiqué sur une telle maturité d’esprit. Bref, Lucilla est la future dame du Val c’est à dire l’héritière du manoir où se passent les fêtes. Elle a un espèce de don, en contact avec celle qui est appelée la Dame. C’est une histoire de clairvoyance, de ressenti des événements qui vont avoir lieu. J’ai trouvé ça bien sympa mais là encore ça manque d’explications. Lucilla va rencontrer un voisin pour lequel elle va avoir un ressenti fort. Je me disais chouette 2 histoires d’amour dans une même romance c’est top. Mais plus j’avançais vers la fin du roman plus je me disais il reste trop peu de pages pour achever les 2 histoires là. Et en effet, l’histoire de Lucilla sera à suivre dans un prochain tome…

Ma notation :

Une agréable romance malgré quelques bémols qui ont compliqué ma lecture. En faisant quelques recherches sur l’auteure, je m’aperçois qu’elle a déjà publié plusieurs tomes sur la saga Cynster (dont ce roman ne fait pas partie). Je pense qu’ici on suit des membres qui ne sont pas de la famille et que la saga, elle, est dédiée aux membres de la famille. J’imagine que ceux qui auront déjà lu la saga avant ce roman-ci, arriveront bien mieux que moi à situer tous les personnages.

(roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s