L’atelier des souvenirs, Anne Idoux-Thivet

Quatrième de couverture :

Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère dans la Meuse, Alice décide de quitter sa vie de thésarde parisienne qui ne mène nulle part et de s’installer à la campagne. Elle se lance alors dans l’animation d’ateliers d’écriture dans deux maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Élisabeth, Georges, Lucien… les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres.
Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé et s’attachent à la jeune femme, dont ils devinent la solitude. Bien décidée à lui redonner le sourire, la joyeuse bande de seniors se donne pour mission de l’aider à trouver l’amour !

L’avis de MadameOurse :

En débutant ce roman, j’ai tout de suite senti la jolie lecture feel good qui nous plonge dans une petite bulle. En effet, j’ai beaucoup aimé le début du roman dès les premiers chapitres. On va suivre Alice une jeune femme célibataire et au chômage. Vivant dans une région où il y a peu d’emploi, elle va peiner à se lancer dans la vie active.

Elle va finalement devenir auto entrepreneur et organiser des ateliers d’écriture dans 2 maisons de retraite. D’où cet atelier des souvenirs. On est alors plongés dans les jolis textes que vont écrire tour à tour les retraités et j’ai trouvé ça très mignon, ils livrent chacun à leur façon des scénettes de leur vie avec leurs mots à eux et leur caractère transparaît dans l’écriture.

Plus tard, Alice aura aussi l’occasion d’animer des activités périscolaires avec les enfants de la commune ce qui va amener d’autres jolies pages à lire. Elle deviendra amie avec Chloé, une collègue haute en couleurs. Petit à petit, ce sont les résidents de la maison de retraite qui vont prendre le dessus dans l’histoire avec le projet qu’ils ont de caser leur douce Alice. J’ai aimé cette partie aussi d’autant qu’il y aura quelques embûches dans ce projet mais j’avoue que les écrits des anciens m’ont alors manquée. Et puis, il y avait quand même pas mal de personnages qu’on lisait tour à tour et je me suis un peu embrouillée entre tous les résidents et les enfants.

Ma notation :

Un joli premier roman.

netgalley-public-notag-md

(Roman lu en partenariat avec Netgalley à paraître le 18/01 chez Michel Lafon)

Publicités

4 commentaires sur « L’atelier des souvenirs, Anne Idoux-Thivet »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s