Archives du mot-clé Premier amour

Mon garçon, Xavier de Moulins

8ihUw5zbQhq59+PwRCnv4A

Quatrième de couverture :

« Mon garçon, je dois te parler de Carla. De l’année de mes quinze ans, quand avant toi je me suis retrouvé à l’arrière de la voiture de mon père, avec cette sensation de coeur en lambeaux et cette envie folle d’en finir. Au cours de sa vie, on croit souvent mourir à cause des autres. Et un jour on prend conscience que les autres n’ont rien à voir avec ça. Tu verras. »

L’avis d’Audrey :

J’ai attendu un peu pour lire ce roman. Je ne me suis pas jetée dessus dès sa sortie en début d’année. J’avais tellement aimé ses anciens titres, notamment La vie sans toi, que j’ai attendu précieusement mon moment idéal pour retrouver l’écriture de cet auteur.

Un court roman, un duo père/fils le temps d’un voyage en voiture. Vincent, un père absent, éloigné au Canada depuis un divorce difficile. Marcus, un adolescent de 16 ans, plus souvent le portable en main et les écouteurs vissés aux oreilles que prêt à échanger avec son père. Un appel, un accident, un avion et le père arrive.

Le moment des souvenirs, des questions, des introspections. Vincent repense à son adolescence, à ses amours, à Carla. La fille qui l’a perturbé et changé. Une jeunesse peut-être pas si éloignée de celle que vit son fils en ce moment. Un trajet pour faire le point, sur ses choix, ses fuites, ses responsabilités.

Un roman comme un long dialogue intime, personnel dans lequel on retrouve la plume sensible de l’auteur. Une écriture franche et nette. Une histoire qui touche, qui impose à son lecteur de plonger dans ses propres souvenirs, de revoir en quelques flashs son premier amour.

Ma notation: 

Je retrouve ici le talent de Xavier de Moulins dont j’apprécie tant la plume. Un style unique qui m’embarque à chaque fois.

Vince et Joy, Lisa Jewell

Quatrième de couverture:

Et si le premier amour était le bon?
Eté 1986, vince et Joy ont 19 ans. ensemble, ils découvrent l’intensité du premier amour, qu’ils ne pourront jamais oublier. Séparés par les caprices de la vie et d’un destin facétieux, ils ne cessent de se croiser, à coup de jeux de tarot, de chat télépathe et de colocataires opiniatres. Peut-on retrouver son premier amour, 20 ans après?

L’avis d’Audrey :

J’avais envie de sortir cette romance de ma PAL, besoin d’une lecture douce et bienveillante. Dernièrement on voit beaucoup passer cette auteure pour ses thrillers, et je ne savais pas qu’elle avait sorti tellement de romans dans des genres bien différents.

C’est pendant leurs vacances, dans un camping que se rencontrent les deux protagonistes de ce roman : Vince et Joy. Un coup de foudre, une première expérience pour chacun, de la tendresse. Tout aurait pu être si simple entre eux, mais Joy disparait, ne laissant qu’une lettre à Vince.

On va suivre alors la vie de l’un et l’autre, qui gardent toujours dans un coin de leur cœur ce premier amour. Les mois, les années passent, ils se croisent, se perdent de vue à nouveau, pour peut-être enfin se trouver?! En tout cas on ne souhaite que cela pour nos deux amoureux.

J’ai beaucoup aimé suivre la vie de Vince et Joy. Les voir grandir, gagner en maturité. les voir se tromper, faire des mauvais choix, aimer, vivre, pleurer, regretter. Le tout est narré avec fluidité et simplicité et l’auteure a le don de finir ses chapitres pour faire de son roman un vrai page turner.

J’aurai pu m’ennuyer de ce petit jeu entre eux, des ces occasions sans cesse manquées, mais non, je trépignais pendant ma lecture. Les personnages secondaires apportent beaucoup au récit, éléments indispensables pour donner une touche d’humour et d’excentricité. Imaginez que même un chat joue un rôle essentiel dans l’histoire!

Ma notation :

Un roman chik litt plaisant et divertissant. Un petit air de Nicholas Sparks dans le récit.