Archives du mot-clé magasin

Les saisons du bonheur, Belva Plain

belva plain

Quatrième de couverture :

Bien décidé à être acteur de son destin, Adam Arnring quitte son New York natal, son père immigré juif allemand et ses deux frères pour tenter l’aventure vers l’Ouest. Direction la Californie et le bleu infini du Pacifique.

Son voyage n’ira pourtant pas plus loin que Chattahoochee, petite bourgade à la frontière texane. Adam a croisé le regard d’Emma, c’est donc là que son cœur a choisi de poser ses bagages. Héritière d’un grand magasin, couvée par une tante acariâtre, la belle jeune femme est totalement inaccessible à un homme sans le sou tel que lui. Mais, dans l’Amérique de 1900, l’audace est la clé de tous les succès, et le fougueux New-Yorkais n’en manque pas…

Une famille unie, des affaires florissantes, la vie pourrait être parfaite. Pourtant Adam sent parfois monter en lui des vagues d’amertume : comment protéger les siens des aléas de l’Histoire et de la vie ? Comment préserver son couple quand la tentation se présente sous les traits de Blanche, sa belle-sœur ? Et que vaut sa réussite sociale quand son propre frère a juré sa perte ?

L’avis de Lunatic :

J’ai souvent eu des livres de Belva Plain dans les mains sans prendre la peine d’en ouvrir. Quand j’ai vu ce roman réédité dans la collection Le cercle chez Belfond  je me suis dit que c’était le moment de découvrir cette auteure. Avec ce roman, on traverse le 20e siècle au coté d’Adam Arnring. Comme me le faisait remarquer quelqu’un qui a lu le roman avant moi, l’originalité réside dans le fait que le personnage central soit un homme, et au début j’ai eu un peu mal à m’attacher à l’histoire, peut-être pour cette raison.

On fait connaissance avec Adam au début des années 1900, on le voit adolescent, orphelin de mère, élevé par un père doux et qui ne doute pas de la réussite future de son fils,  accompagné de ses frères avec qui les relations ne sont pas toujours faciles). Adam nous fait partager ses envies, son ambition, son besoin d’ailleurs, de conquête. Il traverse le pays et s’arrêtera dans une petite ville. Cette ville qui ne devait être qu’une simple halte dans son voyage le gardera et il y passera sa vie. En parallèle de son histoire personnelle (activité professionnelle, vie amoureuse, vie de famille, relations amicales) on assiste aux grands bouleversements du 20ème siècle avec les 2 guerres mondiales, les crises économiques qui toucheront de différentes manières nos personnages.

Adam est attachant, mais j’ai trouvé un peu dommage qu’il soit au centre de tout. Les personnages secondaires sont réussis, mais pas assez présents à mon goût. Je trouve que si les chapitres avaient donné la possibilité de mettre en lumière d’autres personnages, comme son frère Léo ou Emma son épouse le roman m’aurait davantage plu. L’équilibre chronologique du roman m’a un peu dérangée aussi.. Les 40 dernières années sont trop condensées, tout s’enchaîne pour un final que j’ai eu l’impression de lire en avance rapide. Dommage. Néanmoins, ce roman est intéressant, et j’ai aimé cette description d’un homme simple, plein de courage, d’affection pour les siens, et qui a réussi sans écraser les autres, dans le respect et le travail.

Ma notation :

Une jolie rencontre avec cette auteure.

Publicités