Archives du mot-clé L. Malot

Que Dieu lui pardonne, Laurent Malot

Quatrième de couverture :

Maya a dix-sept ans. Lorsqu’elle décide d’échapper à la violence de son père, elle trouve refuge à Fécamp, au pied des falaises. Elle se reconstruit et peut enfin se rêver un avenir : elle sera architecte.

Mais dans l’appartement mitoyen du sien, quatre enfants, de six à douze ans, sont la proie d’un homme tyrannique. Son combat, désormais, n’est plus seulement de sauver son âme, mais de les protéger.

Jamais elle n’aurait imaginé que les choses se passeraient ainsi. Elle va agir avec son cœur. Sans réfléchir. Que Dieu lui pardonne. Comme il pardonne aux lâches. Aux misérables…

Avec pudeur et simplicité, Laurent Malot écrit sur des drames qui touchent des milliers de femmes et d’enfants.

Que Dieu lui pardonne est une histoire poignante d’où jaillit la lumière, pour le plus grand bonheur des lecteurs.

L’avis de Laure :

Parmi les nouveautés de cette rentrée de janvier, ce roman contemporain m’a attirée. Une histoire courte que j’ai lu assez vite.

En Normandie, Maya, jeune lycéenne de 17 ans, vit désormais seule dans son appartement. Elle semble avoir quitté une famille maltraitante même si l’on n’en sait pas plus au départ. Assez vite, elle se lit d’amitié avec son petit voisin, une rencontre émouvante et touchante.

Et puis, elle va venir en aide à ce garçon et ses frère et sœurs, une fratrie de 4 enfants dont la mère est absente et dont les cris du beau père ne laissent aucun doute sur les violences que les enfants subissent. Très vite survient un drame, qui va faire basculer le quotidien de Maya et de ses petits voisins. Mais la jeune fille sait ce qui les attend, elle a déjà elle même vécu le pire, alors elle veut leur éviter ça. Ensemble, ils vont donc prendre une décision totalement folle. Et, malgré ce qu’ils risquent, la vie va alors leur ouvrir une parenthèse des plus douces, un vrai quotidien familial fait de rires, de partages, de confidences. De très jolis moments à lire.

Si j’ai su m’émouvoir des moments partagés entre les enfants, ce roman m’a déçue de par son côté totalement irréaliste. Il y a un enchainement d’événements qui, chaque fois, me faisaient dire, ce n’est pas possible, cela ne se passerait pas ainsi dans la vraie vie, une jeune fille de 17 ans ne peut pas gérer tout ce que Maya fait dans ce roman. Malheureusement, si je suis capable de me laisser porter par un roman, il me faut toujours qu’il soit accompagné d’une histoire crédible pour que je puisse être convaincue. Et ici, c’est dommage parce que du coup j’en ressors déçue alors que l’idée du roman était vraiment chouette et accompagnée de belles émotions.

Ma notation :

Une jolie idée mais l’absence de crédibilité de l’histoire m’a malheureusement déçue.

(roman lu en partenariat avec Netgalley)