Archives du mot-clé K. Higgins

Amis et rien de plus, Kristan Higgins

Quatrième de couverture :

Depuis l’adolescence, Chastity le sait : les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine, incollable en foot et imbattable aux fléchettes, sans jamais oser envisager quoi que ce soit de plus. Comment pourrait-il en être autrement, alors que ses trois frères et son père peuvent se transformer en véritables serial-killers dès qu’un représentant de la gent masculine s’approche à moins de dix mètres d’elle ? Mais aujourd’hui, Chastity a décidé de prendre les choses en main et de trouver l’âme sœur, coûte que coûte. L’homme qui lui fera les quatre enfants dont elle rêve en secret. Alors, quand elle rencontre Ryan, un séduisant chirurgien, elle se dit qu’il est là, enfin, celui qu’elle attendait, celui qui aura le courage d’affronter son envahissante famille ― cette famille qu’elle aime tant, par ailleurs. Oui, mais voilà, il y a aussi Trevor, l’ami de toujours, dont un seul regard suffit hélas à faire chavirer son cœur.

L’avis de MadameOurse :

J’avais déjà lu Kristan Higgins il y a plusieurs années sans forcément avoir envie de la relire d’urgence. Et puis Lunatic a lu son dernier titre en octobre et a beaucoup aimé. Alors, au hasard des ebook dans ma PAL, j’ai eu envie de commencer celui-là. Et je suis ravie de l’avoir fait car c’était un excellent moment de lecture !

Avec le résumé du roman, je craignais un peu de tomber dans une romance facile où des personnages s’imagineraient de fausses raisons pour ne pas être en couple. Et j’ai été surprise parce que Kristan Higgins nous livre en fait une histoire très profonde avec des personnages forts qui tentent d’avancer en portant de vraies blessures.

Dans la famille O’Neil, il y a le père pompier, la mère qui mène toute sa petite tribu à la baguette, 4 fils et une petite dernière Chastity, 1m82 , qui n’a jamais été la dernière dans le combat contre ses frères. J’ai eu une immense affinité pour Chastity, cette jeune femme de 30 ans qui a grandit dans un univers masculin et est à mille lieux des considérations féminines des jeunes femmes de son âge. Bien sûr, elle rêve de créer comme ses frères sa petite famille à elle, se marier et avoir des enfants. Son problème c’est que tous les hommes qu’elle rencontre dans sa ville la connaissent comme la fille O’Neil et la voient comme une intouchable.

Et puis, Chastity va tomber sous le charme d’un mystérieux homme qu’elle cherchera très vite à rencontrer pour savoir qui il est. Miracle, Ryan est chirurgien, célibataire et absolument prêt à entamer une histoire sérieuse. Et très vite, ça roulera entre eux 2. Mais Chastity n’a jamais oublié Trevor dont elle est amoureuse depuis toute petite. Trevor qui est un peu comme son 5ème frère, un membre de cœur que la famille a adopté suite au drame qui a marqué sa propre famille. Trevor avec qui rien n’est possible à cause de toutes ces histoires…

Alors Chastity est tiraillée entre son beau chirurgien, un futur mari un peu trop parfait et son amour de toujours. L’histoire est semée d’embûches, d’indécisions, de moments terriblement romantiques qui sont tellement bien amenés pour ravir le lecteur ! Et puis, autour de cette histoire principale, j’ai aimé comme le roman est bien mené, avec d’autres histoires parallèles, celles des frères et belles sœurs de Chastity, avec diverses problématiques de couple. Et celle de leurs parents dont le couple est en fâcheuse posture. Ils s’aiment toujours autant mais la mère n’en peut plus de partager son mari avec sa carrière de pompier et préfère divorcer que d’attendre qu’il prenne sa retraite pour lui consacrer du temps… Cette histoire parallèle est super bien aboutie, l’auteure nous mène jusqu’au bout de la problématique de ce couple et sans jamais céder à la facilité. J’ai beaucoup aimé cela, une belle fin tout en restant très réaliste.

Ma notation :

J’ai adoré ! Je garderai le nom de l’auteure en tête pour ma prochaine envie de romance avec des personnages touchants, une histoire forte et plausible.

Publicités

Maintenant que tu le dis, Kristan Higgins

 

Quatrième de couverture :

L’avis de Lunatic :

Kristan Higgins, je la vois beaucoup sur les blogs, je lis souvent des avis très positifs, alors je me suis laissée tenter quand Netgalley proposait son tout nouveau roman. Et j’ai bien fait. J’ai complètement dévoré les presque 500 pages de ce roman. Dès les premières pages, j’ai été conquise par Nora. Alors qu’elle se fait renverser par une camionnette, son compagnon, médecin dans le même hôpital qu’elle, en profite pour draguer une autre collègue. Il n’en fallait pas moins à Nora pour le quitter et décider de retourner sur l’île où elle a grandi. Comme elle le présageait, l’accueil n’y est pas des plus chaleureux. Nora n’y était pas revenue depuis des années, sa sœur est en prison, sa nièce est distante et froide, et que dire de sa mère, adepte de la calinothérapie mais qui pourtant est loin d’être une mère câline envers sa fille. On rajoute à cela, les anciens camarades de lycée qui lui ont mené la vie dure et n’acceptent pas sa réussite sociale.

Nora est une femme extraordinaire. Forte, indépendante, pleine d’humour. J’ai trouvé ce choix de retour aux sources très courageux. Alors qu’elle aurait pu profiter de ce repos forcé pour passer du bon temps, elle décide de penser aux autres avant de penser à elle. Trouver un compagnon à sa mère, rendre le sourire à sa nièce, et va même jusqu’à s’engager dans le petit dispensaire local. Les personnages qui gravitent autour d’elle sont tout aussi attachants et intéressants. J’ai eu un petit coup de cœur pour Xiaowen, une ancienne amie de lycée devenue un sacré numéro. Les femmes de ce roman sont pleines d’humour, de joie et je dois dire que j’adorerais passer une soirée avec elles, à rire, papoter, boire du bon vin et plonger dans l’eau glacée. Par contre, je trouve qu’il ne fait pas bon être une homme dans ce roman (ils sont au choix : menteurs, fugueurs, méchants, stupides, dérangés et méchants….)

Je m’attendais à lire une romance un peu niaise, et ce roman est loin de ça. Alors oui, un homme va être présent dans le roman, mais il ne tient pas la place centrale de l’intrigue. Puis il est loin des clichés de « prince charmant » auquel on pourrait s’attendre. Ce roman mélange de nombreux styles, et ça en fait sa richesse. C’est drôle, frais, émouvant, J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture, et je vais devoir bien vite lire un autre roman de cette auteure pour confirmer ou non mon petit coup de cœur.

 Ma notation :

Une belle découverte… vite vite vite, que je me replonge dans l’univers de Kristan Higgins.

 

 

(Merci à Netgalley pour cette lecture, à paraître le 10 octobre 2018)