Archives du mot-clé fils

Parler à ma mère, David Allouche

g9sETwPET5aWlQCs7EkHyw

Quatrième de couverture :

« Si vous me demandez de parler de maman, je ne vous dirai rien. Je n’ai en tête ni la plante vulnéraire, ni la senteur des fleurs jaunes, ni le goût de fenouil mêlé à l’anis vert. Je me souviens que j’avais offert, une couronne de jasmin à la femme que j’aimais. Je regarde encore souvent cette photo où Emma me sourit gênée dans son manteau bleu Klein, en drap de laine fin, court, au toucher velours. »

L’avis d’Audrey :

En lisant ce roman, vous allez à la rencontre d’un homme fantasque et compliqué à cerner. Itsak est père d’un jeune garçon, il joue au tennis, pense beaucoup à sa mère et se trouve malgré lui dans le fauteuil rouge de Lucien, un psychanalyste.

Pas de longue discussion, il va droit au but: « J’ai tué ma femme ». On ne sait que faire de cette confession. Que s’est-il passé avec Emma, son épousé. Cette femme avec qui il vivait une réelle passion.

Je ne dirai pas grand chose de plus sur ce roman. Non pas car il m’a déçue ou ennuyé. Bien au contraire. L’histoire est courte (152 pages) mais intense,  et je pense qu’il faut tout simplement que vous vous confrontiez directement à  ces personnages.

A votre tour de vous plonger dans cette fable mêlant humour et tendresse. J’espère que vous apprécierait autant que moi cette plume qui détonne un peu parmi tout ce que j’ai l’habitude de lire.

Ma notation:

C’est le deuxième roman de l’auteur, après La kippa bleue en 2018, et j’ai passé à nouveau un très bon moment de lecture.

(Merci à l’auteur et aux éditions Balland  )

On fait parfois des vagues, Arnaud Dudek

Quatrième de couverture:

Quelques jours après son dixième anniversaire, Nicolas Apasagi apprend que son père n’est pas son père. Que faire de cette confidence ? Le jeune Nicolas ne sait pas. Il continue sa vie comme si de rien n’était. Mais cette révélation va finir par le rattraper et, à trente ans, il décide de partir à la recherche de son « bon génie » biologique, malgré les obstacles administratifs qu’il s’attend à rencontrer.

L’avis d’Audrey :

Ce que j’aime avec la rentrée de littéraire de septembre chaque année, c’est les découvertes que je peux faire. Grace à Netgalley, je peux me tourner vers des titres, des auteurs et des maisons d’éditions vers lesquels je ne me serai pas orientée naturellement. C’est le cas ici : l’auteur a déjà publié plusieurs romans et pourtant je n’ai jamais eu entre mes mains un seul de ses précédents titres.

Quand on a 10 ans et qu’on apprend que notre naissance n’est pas tout à fait comme celles  des autres, qu’on est né d’un don de gamète, la vie continue-t-elle comme si de rien n’était ? C’est ce qui arrive à Nicolas : après tout qu’est ce que ça change ? Mais pourtant, les relations entre ce fils et ce père vont en être bouleversées. Une distance s’installe, une gène, des non-dits, des questions sans réponse.

A la trentaine, Nicolas a besoin d’en savoir plus. Besoin de connaître son histoire, ses origines, de peut-être retrouver son père biologique. Une quête qui s’annonce déterminante dans sa construction d’homme.

Ce court roman met en avant les thèmes de la filiation, de la paternité et des relations père-fils de façon magistrale. Les chapitres courts, concis et incisifs donnent une belle intensité à l’ensemble du récit. On avance doucement avec le narrateur, jusqu’à un final de toute beauté où toute la sensibilité et l’émotion tus pendant le roman se déversent. Je ne m’attendais vraiment pas à être aussi touchée par ce roman. J’aime beaucoup le message si positif, qui montre qu’un père n’est pas celui grâce à qui on est conçu, mais c’est celui qui nous construit, nous éduque, nous aime et est tout simplement présent dans notre vie.

Un roman finalement très utile en ce moment où l’on assiste à tant de débats idiots sur la place d’un père dans une famille, sur la possibilité pour des femmes d’avoir recours au don de sperme pour avoir un bébé.

Ma notation :

Une très belle découverte et un roman tendre et intelligent. Prenez une heure pour lire ce bijou, vous ne serez pas déçus.

(roman lu en partenariat avec Netgalley)