Lectures de vacances 2022

Je vous parle aujourd’hui des derniers titres lus à l’occasion de mes vacances, beaucoup de léger qui était parfait au bord de la piscine.

008

Un peu plus d’amour que d’ordinaire, Emily Blaine :

Une excellente romance avec des personnages comme je les adore, une jeune femme blessée dans ses relations sociales et qui va s’ouvrir peu à peu à l’amitié d’un homme attentif à elle et à son bien être. Au delà de l’effet romance qui arrive dans la seconde partie du roman, j’ai vraiment adoré ce personnage masculin généreux, qui donne de lui même juste pour voir une jeune femme se débarrasser de sa carapace et s’ouvrir au bonheur auquel elle a le droit. Un régal !

Le jardin de l’oubli, Clarisse Sabard :

C’était le dernier livre de Clarisse Sabard qu’il me restait à lire et c’est toujours le même plaisir de lecture, on ouvre le livre, on s’y plonge et on retrouve les secrets de famille comme on les aime tant.  Il y a une histoire du passé tourmentée et un présent où une jeune femme va faire sens en découvrant les secrets qu’on lui a toujours cachés. Ce ne sera pas mon roman préféré de l’auteure mais j’ai toujours plaisir à la lire et à découvrir les thèmes qu’elle nous réserve.

Le bruissement du papier et des désirs, Sarah McCoy :

Ce livre est arrivé dans ma PAL un peu par hasard et je dois avouer que je m’attendais en réalité à autre chose. Cela se passe à Avonlea, une ville qui vous parle si vous avez lu la saga Anne de Green Gables et il y a un lien avec cette saga mais que je n’ai pas perçu. Le roman se lit bien mais je m’attendais à quelque chose de moins plat, à une héroïne qui vit des choses plus fortes. En réalité, Marilla est coincée derrière le poids des traditions et les attentes qu’on a d’elle et ne saisit pas sa chance d’être heureuse. Bien que j’ai pu la comprendre, ses choix ont fait que le roman ne m’a pas emportée plus que ça.

Ni mariée ni enterrée, Katy Colins :

J’avais acheté d’occasion cette romance en sachant que ce serait parfait pour l’été. C’est le début d’une trilogie et … je n’en lirai pas la suite.  La première partie du roman est tout ce qui me déplait de plus en plus, où une héroïne s’en mange plein la tronche et se laisse malmener par tous. Argh ! Elle le sait, ce n’est pas normal qu’on la traite ainsi pourtant elle s’écrase et elle encaisse. Son voyage au bout du monde prend donc des airs de cauchemar. Et puis, elle rebondit et change ses plans de voyage pour un endroit où elle va enfin rencontrer de bonnes personnes et donner un nouvel élan à sa vie. Malheureusement, cela ne m’a pas fait oublier le début du roman qui est tout ce que je déteste lire.

Cabale Pyramidion, Samuel Delage

C1xtpcF1ToeT2MdJkwD%ew

Quatrième de couverture :

Au musée Egyptien du Caire, une statuette est retrouvée dans le sac de Marion Evans, une jeune chercheuse aussitôt accusée de vol. Coup monté ? Mais par qui et pourquoi ?
Pour son ami Yvan Sauvage, célèbre expert en art, aucun doute : on veut se débarrasser de la jeune femme sur le point de retrouver le légendaire -et tant convoité- pyramidion de Khéops.

L’avis d’Audrey :

On retrouve dans ce second opus, Yvan Sauvage et Marion, que j’ai rencontré il y a quelques semaines avec Code Salamandre. Cette dernière est en Egypte, pour un stage dans un musée. Et dès les premières lignes, on comprend qu’elle est en mauvaise posture. En effet, on assiste à sa fuite, un garde du musée à ses fesses, l’accusant d’avoir volé une relique du musée. Mais notre étudiante réussi à s’enfuir.

Yvan ne tarde pas à débarquer en Egypte. Pour lui il est impensable que son amie et étudiante puisse être mêlée à une quelconque escroquerie. Mais son statut d’ancien amant ne fait pas de lui le meilleur des défenseurs pour la police locale.  Nous voilà alors embarqués dans une nouvelle aventure, où tout s’enchaine à un rythme assez intense.

J’ai aimé retrouver le gros travail de documentation de l’auteur, qui nous livre un thriller historique, où l’on cherche à démêler le vrai du faux. Dépaysement garanti dans ce pays mythique, et j’ai appris de nombreuses choses sur son histoire et ses secrets anciens.

Ma notation:

Nouvel essai réussi avec cet auteur. Il me tarde de faire un petit tour en Italie avec Yvan et Marion, dans le prochain roman : Arcanes Medicis.

Lectures d’août 2022

Après un mois dédié aux vacances qui n’a pas été un record de lecture malgré ce qui pourrait sembler plus logique, il va falloir penser au retour au bureau dans 2 petits jours. Mais heureusement, comme chaque début de mois, le temps de la préparation de la PAL mensuelle est mon petit plaisir qui m’accompagne et m’encourage en toute période !

004

J’aimerais lire :

  • Nous reviendrons à la Havane, qui m’a été chaudement recommandé par Monjardinlittéraire.
  • La secrétaire d’Himmler que je viens de m’offrir et que je ne compte pas laisser attendre dans ma PAL.
  • Les héritières de Löwenhof, premier tome de cette saga dont la suite arrive en septembre.
  • Fils de deux mères, la mystérieuse histoire d’un petit garçon.
  • Le fleuve des souvenirs, la nouveauté Faubourg Marigny de la rentrée dont la couverture me captive déjà.
  • La mer à boire, que je me suis offert au salon du livre en mai et parce que cette romance est parfaite pour l’été.
  • Surtensions, la relique de ma PAL (#pastaper !)
  • La datcha que j’ai gagné en début d’année et que je sors au hasard, sans trop savoir de quoi il est question.
  • Dernier train pour Canfranc, un titre que je ne connaissais pas du tout et qu’Audrey m’a offert. Comme elle vise toujours juste, j’ai très envie d’en savoir plus !
  • Coup de foudre et quiproquos, une des rares romances qui attendait dans ma PAL.
  • La maison du lac, titre choisi dans ma PAL par ma fille LittleM. et je suis ravie de son choix car ce roman devrait beaucoup me plaire !
  • Et enfin, j’essaierai de garder un peu de temps pour lire un premier titre pour le jury HarperCollins.

Côté BD, je n’en ai pas lu du tout le mois dernier donc j’espère bien m’y remettre pour aout avec ces 2 titres pour avancer sur les sagas.

005
 

Et vous, avec quelle lecture débutez-vous le mois d’aout ? Faites-vous une pile spéciale vacances ?

Livres du mois : Juillet 2022

Juillet a été le temps des vacances pour Laure cette année quand Audrey attend encore aout pour sa grande pause estivale. Nos lectures sont donc déjà un peu plus orientées vacances mais sans pour autant s’éloigner de nos habitudes de lectrices, au final, depuis le temps, on sait ce qu’on aime et on s’en éloigne peu ! Voici donc quels titres nous ont accompagné ce mois-ci.

  • LES AVIS DU MOIS

Nous vous avons parlé de 21 livres en juillet.

006

Y en a-t-il un en particulier parmi ceux-ci qui a attiré votre attention ?

  • LE LIVRE DU MOIS

Ce mois-ci, Audrey a lu 14 romans  et Laure a  lu 12 romans et abandonné un titre. 

Livres du mois insta (1)

Les romans qui ont conquis notre cœur ce mois-ci sont : Les yeux d’Ava pour Audrey et L’héritière du lotus rose pour Laure. L’un d’eux vous tente-t-il ?

  • LE BOOK HAUL DU MOIS

Audrey a ajouté 9 titres à sa bibliothèque dont une partie pour sa PAL de vacances.

004-LAPTOP-7PUAI2CI

Chez Laure, 5 nouveautés sont arrivées dont 1 déjà lue.

005

Et pour vous, quelle a été votre lecture préférée du mois ?

L’enclave, Nicolas Druart

kNzbp+ztTsepWS7WjPE8Vg

Quatrième de couverture :

Sur l’Enclave, tout a été dit : qu’elle serait une zone blanche perdue dans la vallée du Lot, qu’on y vivrait en parfaite autonomie, qu’une créature y régnerait sans partage… Tout a été dit, mais on préfère se taire.
C’est ce à quoi le jeune adjudant-chef Stanislas Sullivan est confronté. À l’inverse de ses collègues de la gendarmerie de Buzac, il n’est pas un enfant du pays. Aussi, quand une de ses affaires, tombée au coeur de l’été, se révèle être un cas de disparitions de pèlerins reliées à l’Enclave, il va devoir ignorer les mises en garde et faire quelques entorses à la procédure.

L’avis d’Audrey :

Attention, en commençant ce roman, vous vous assurez quelques frissons et de nombreuses questions !

L’enclave, personne ne veut y aller. De nombreuses légendes tournent sur ce lieu, si bien qu’on se demande si on peut vraiment en revenir. Et c’est surement cette part de mystère qui attire un gendarme, Stan. Il doit enquêter sur des disparitions liées à cet endroit maudits. Et comme on s’y attend, rien ne va être facile ni très cohérent dans son enquête.

Dès les premières lignes, on est nous aussi sous la chaleur accablante de cette région. Une ambiance écrasante, presque glauque. Et l’on se demande alors ce qu’une jeune éducatrice fait avec 4 patients porteurs de diverses pathologies, si près de l’Enclave. Et quand tout bascule pour eux, on n’est pas au bout de nos surprises.

Rapidement, le pire prend place. Le rythme est fou, certaines scènes sont presque insoutenables pour mon petit cœur de lectrice peu habituée aux thrillers trop violents et je crois bien que j’ai détesté presque tous les personnages de ce roman.  Tout est crasseux et répugnant. Les thèmes traités n’ont rien de joyeux, bien au contraire, et j’ai par moment été même assez dérangée par la façon dont l’auteur fait parler ses personnages.

Mais vous savez quoi ? Malgré cette impression nauséabonde tout au long du récit, j’ai apprécié ce roman. Surtout avec ce final complètement insoupçonnable qui conclut ce roman en beauté.

Ma notation:

Un très bon thriller, époustouflant et angoissant.

Harper collins

(Merci à Harper Collins Noir pour cette lecture)