Tous les articles par Audrey

Célibataire, heureuse et prête à tout

Quatrième de couverture :

Les jeunes héroïnes de Katherine Heiny sont intelligentes, sexy et souvent impitoyables. Maya est amoureuse de son petit ami et de son patron. L’amant de Sadie l’appelle tout en partant rejoindre sa femme à une thérapie de couple. Gwen en pince pour son colocataire, un homme qui est capable de lui tenir la main avant de lui dire qu’il la trouve moite. Et Sasha accepte de prendre un verre avec l’épouse de son amant, ce qu’elle regrette aussitôt.

 Ma notation :

C’est divertissant et plaisant à lire.

(livre lu dans le cadre de mes contributions 20 Minutes Livres)

Miracle, Solène Bakowski

Quatrième de couverture :

La vie de Laure, vingt-et-un ans, s’écroule lorsqu’elle apprend qu’elle est atteinte d’une tumeur incurable au cerveau. Les médecins sont formels : la jeune femme est condamnée. Mais Laure est une battante, et grâce aux réseaux sociaux, récolte des fonds pour se lancer dans un projet fou : celui de traverser l’Atlantique en solitaire. Très vite, les internautes se prennent de passion pour cette jeune malade que d’aucuns voient comme une héroïne des temps modernes. Elle est invitée sur les plateaux de télévision, son périple est suivi sur YouTube par des centaines de milliers d’abonnés. Adulée, elle devient un symbole d’espoir et un modèle de courage. Dans sa course contre la montre, Laure pense avoir trouvé un sens à sa vie, mais une question parmi d’autres se pose : quel est le prix d’un miracle ?

 Ma notation :

C’est dur, dérangeant, noir. Mais pourtant vous aimerez tant lire ce Miracle.

Le village des secrets, Sylvie Lassalle

Quatrième de couverture :

Après de longues années passées dans l’armée coloniale, Jules revient en 1912 dans son village provençal. Parti brusquement pour fuir une enfance misérable, ce fils de paysan réapparaît auréolé de ses galons d’adjudant. Son avenir semble tout tracé : renouer avec une vie campagnarde simple et se marier.

Il se lie d’amitié avec Anna, une jeune photographe qui vient de la ville. La jeune femme s’est installée au village pour découvrir l’identité de son père et en apprendre davantage sur sa mère disparue.

Alors que Jules aide la jeune femme à trouver des réponses, il est rattrapé par son propre passé dans les colonies. Entre trafics d’opium, usurpation d’identité, secrets et mensonges, Jules et Anna ne pourront compter que sur eux-mêmes pour percer les mystères du village et conquérir leur liberté.

 Ma notation :

Un très joli roman, agréable à lire et qui vous fera passer un bon moment.

(Merci à City Editions pour l’envoi de ce roman)

La police des fleurs, des arbres et des forêts, Romain Puértolas

Quatrième de couverture :

Une fleur que tout le monde recherche pourrait être la clef du mystère qui s’est emparé du petit village de P. durant la canicule de l’été 1961.
Insolite et surprenante, cette enquête littéraire jubilatoire de Romain Puertolas déjoue tous les codes.

 Ma notation :

Ce roman est dingue. Romain Puértolas est un génie! J’ai adoré. Gros gros coup de cœur de cet automne 2019.

La terre est ronde comme un losange, Emmanuelle Urien

Quatrième de couverture :

Andrea, trentenaire d’origine allemande, officie à Toulouse comme psychologue attitrée des cosmonautes en mission dans la Station spatiale internationale. Son quotidien bien rangé n’est perturbé que lorsqu’elle a la garde de Steffie, sa petite fille hyperactive. Puis par l’arrivée d’Alexis dans l’appartement du dessus. Contrebassiste nonchalant et probablement dépressif, Alexis représente tout ce qu’elle déteste, d’autant plus qu’il est assorti d’une sœur exubérante, Philippine, qui semble décidée à s’imposer dans leur vie à tous deux – peut-être pour oublier le mensonge qu’est sa propre existence.
Pourtant, à mesure qu’Andrea prend conscience qu’elle n’est pas heureuse dans sa vie, et qu’Alexis décide de reprendre la sienne en main après un drame dont il ne pensait jamais se remettre, des rapprochements s’opèrent, mais pas forcément ceux qu’on attendait. Pendant ce temps, là-haut dans l’espace, la science progresse – sur fond de vaudeville.

 Ma notation :

3 personnages sympathique s! De l’amour, de l’amitié, de la résilience, et des nouveaux départs. C’est frais, divertissant, et surprenant.

 

(Merci aux éditions Eyrolles pour cette lecture)