L’archipel des oubliés, Nicolas Beuglet

RJEgs7tQSDOv0AfyeaLPLg

Quatrième de couverture :

Cette histoire vous fera douter de tout…
Les inspectrices Grace Campbell et Sarah Geringën le savent. Malgré leurs caractères opposés, elles doivent unir leurs forces pour neutraliser l' » homme sans visage « , l’architecte du plan diabolique qui mènera l’humanité à sa perte.
Seule piste : un manoir égaré dans les brumes d’Écosse. Derrière les volets clos de la demeure, l’ombre d’une jeune veuve austère, en apparence innocente. Mais cette femme est-elle vraiment ce qu’elle prétend être ? Ce que les deux inspectrices découvrent dépasse leurs pires hypothèses.
Dans une course qui les entraîne du loch Ness à la Norvège, Grace et Sarah vont devoir repousser les frontières de la peur pour rejoindre l’énigmatique archipel des Oubliés – l’ultime rempart au chaos du monde.

L’avis d’Audrey :

L’an dernier, je refermais Le passager sans visage, en sachant que l’on n’en avait pas fini avec l’enquête de Grace Campbel concernant l’organisation Olympe. Et c’est avec une certaine excitation que je reprenais cette histoire, en découvrant qu’elle allait faire équipe avec Sarah Geringën, que vous connaissez vous aussi si vous avez l’autre trilogie de l’auteur. Cette idée de crossover littéraire est une réussite totale.

Nos deux enquêtrices ne perdent pas de temps, et ensemble elles comptent bien retrouver l’homme sans visage et mettre à mal l’organisation qu’il dirige. Mais quand on connait la force de l’ombre de cette organisation, on imagine bien vite que rien ne va être simple. Sarah et Grace sont prêtes à tout. Malgré leur force et leur détermination, elles vont connaître quelques déconvenues. Tout semble vraiment se jouer pour elles dans cet intrigue, et elles vont devoir faire face au pire, et affronter quelques lourds souvenirs du passé.

Difficile d’en dire davantage, sous risque de trop en dévoiler. Mais accrochez-vous, car ça va secouer !

Comme dans ses autres romans, l’intrigue est complétement addictive et époustouflante. J’ai trouvé que dès le départ, Nicolas Beuglet nous livrait une atmosphère encore plus noire que dans ces précédents romans, un coté angoissant qui ne m’a pas quitté pendant ma lecture. J’ai été complétement subjuguée par ces deux héroïnes, aucune ne prenant le dessus sur l’autre, entre les deux, mon coeur balance.

Ma notation:

Je peux affirmer que ce roman est le meilleur parmi ceux que j’ai lu de l’auteur. Complétement happée par ma lecture.

xo-editions

(Merci à Marine de chez X.O pour la lecture)

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s