Le duc et la lady, Vanessa Riley

014

Quatrième de couverture :

Belle et rebelle, Patience Jordan a épousé un noble anglais. Une union parfaite jusqu’au jour où son mari, ruiné, se suicide. La jeune femme perd tout : son statut social, sa fortune ; et surtout son bébé qui est confié au duc de Repington devenu son tuteur légal. Hors de question de rester les bras croisés sans rien faire. Patience réussit, sous un faux nom, à se faire engager dans la maison du duc en tant que nourrice. L’indocile jeune femme est bien décidée à récupérer son fils et à s’enfuir avec lui à la première occasion. Elle a tout prévu, ou presque : le duc, à la réputation sulfureuse de libertin, est un peu trop charmant. Comment résister à ce célibataire, pilier de la bonne société ? Surtout lorsqu’il commence à lui voler des baisers qu’elle a de plus en plus de mal à lui refuser…

L’avis de Laure :

Lorsque je commence une romance comme celle-ci, c’est avec l’idée d’un très bon moment en tête, une histoire légère, facile à lire et qui offre un bon moment. Pourtant, j’ai eu bien du mal avec les premiers chapitres de ce roman, je ne comprenais pas l’histoire, ce n’était pas clair du tout. Ca s’est heureusement clarifié après quelques chapitres.

Patience Jordan a perdu son mari et un horrible homme l’a envoyée à l’asile, se prétendant le tuteur de son fils. Lorsqu’arrive le duc de Repington, le vrai tuteur du bébé, Patience est bien déterminée à retrouver sa place. Mais pourra-t-elle faire confiance au duc ? Très vite, l’auteure évoque une forte attirance entre ces deux-là mais moi en tant que lectrice, je ne l’ai pas ressenti, il n’y a pas de scènes où ont lieu des événements qui peuvent évoquer le trouble entre un homme et une femme. Il y a juste une scène que j’ai trouvé totalement ridicule où Patience chute sur le duc mais c’était tellement raté comme scène !

Il y a dans ce roman des éléments que j’ai aimés, qui amènent un rythme et un intérêt à la lecture. Il y a le mystère sur la mort du mari de Patience, sur ce qui lui est arrivé depuis et contre lequel elle a du se battre pour récupérer son fils. Le duc a lui aussi un passé lourd, qu’il cache et qui lui complique son présent.

Mais j’ai eu une grosse déception sur la romance en soi, on évoque deux personnages qui s’aiment mais rien ne permet de faire passer les ressentis aux lecteurs. Or, c’est ça, je trouve, qui fait qu’on accroche à une romance. Le début avait ce côté brouillon et très peu clair et la romance n’était vraiment pas réussie alors je suis plutôt déçue de cette lecture malgré les bonnes idées qu’il y avait dans l’intrigue et un final où le suspense était vraiment présent.

Ma notation :

Une déception malheureusement.

logo_city_general_jpeg

(Merci à Eric Poupet et City Editions pour cette lecture))

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s