Les amants de Key West, Priscilla Oliveras

008

Quatrième de couverture :

Photographe de renom, Alejandro n’avait pas revu sa ville natale de Key West, en Floride, depuis douze ans. Mais, après un grave accident, le voilà contraint d’y retourner.

Sur place, il retrouve son envahissante famille d’origine cubaine – son père, notamment, qui ne lui a jamais pardonné d’avoir  » abandonné  » les siens –, ses amis d’enfance et surtout Anamaría, son amour de jeunesse…

Depuis, la jeune femme a fait de son entreprise de fitness une affaire florissante grâce à l’aide de Sara, fiancée de son frère Luis et influenceuse sur les réseaux sociaux.

Alejandro et Anamaría ne se sont jamais pardonné leur rupture. Aussi les retrouvailles entre les deux anciens amants s’annoncent elles électriques…

L’avis de Laure :

L’an dernier, je vous avouais un pur coup de coeur pour le Sous le soleil de Key Westretrouver la plume de Priscilla Oliveras était donc une évidence. Mais cette fois-ci, ça n’a pas été la même alchimie de lecture pour moi.

Cette fois, nous suivons Anamaria, la sœur de Luis, héros du précédent roman. Elle va retrouver Alejandro, quelques années après une séparation forcée par la distance. Et ce sont des retrouvailles chargées de souvenirs qui les chamboulent l’un et l’autre. J’ai eu un vrai plaisir à me retrouver de nouveau à Key West et à suivre les différentes thématiques que l’auteure amène dans son roman, ça n’est pas que lire une romance car il y a plein de sujets intéressants. J’ai notamment beaucoup ri de ces familles cubaines où les mères se mêlent sans cesse de la vie de leurs enfants (l’horreur pure dans la vraie vie avouons-le). Il est aussi question d’art (Alejandro est photographe), d’ambition professionnelle et de carrière à travers la société de fitness qu’a créée Anamaria. Et on retrouve bien évidemment le joli cadre de Key West.

Néanmoins, pour moi la romance n’a pas pris. Je lisais ce que l’auteure voulait faire passer mais je ne le ressentais pas et cela m’a vraiment gênée. Le début est assez long à se mettre en place mais il y a ces moments où Anamaria a du mal à se retenir face à son désir pour Alejandro mais rien ne m’a fait ressentir ces instants. Et Alejandro dans un premier temps, on ne sait pas trop ce qu’il en pense. Et puis, comme dans toutes les romances, il y a ces non dits entre les personnages qui pèsent sur leur relation. Et là, j’ai été déçue aussi car bien évidemment ils ne se disent rien jusqu’au moment où tous les soucis sont réglés comme par magie, un peu rapide pour moi ! 

Vous l’aurez compris, sur le plan des émotions, je n’ai pas été transportée parce que je n’ai pas vécu la lecture en fusion avec les héros ce qui est généralement nécessaire dans une romance. Mais j’ai quand même apprécié cette lecture légère et les jolis sujets traités par l’auteure.

Ma notation :

Une déception même si la lecture reste agréable.

(Merci à Mylène des éditions Archipel pour cette lecture)

 

 

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s