Sélection finale Prix Audiolib 2021

Voilà, après 5 mois d’écoute, de découvertes et de plaisir, l’expérience de juré du prix Audiolib 2021 touche à sa fin. Nous avions 10 livres audio à écouter, dans des genres très variés, d’auteurs français ou étrangers. J’ai aimé la richesse de cette sélection, avec des titres que je n’aurai jamais lus ou écoutés sans ce prix. L’accueil au sein du jury a été très chaleureux et le fait de pouvoir échanger avec les autres membres via un groupe Facebook privé est très enrichissant et rend l’ensemble de l’expérience conviviale. Puis il est toujours intéressant de confronter nos ressentis de lecture, et de constater comme chaque lecteur apprécie différemment un texte.

Nous devions établir un classement sur les 10 titres à l’écoute. J’ai eu du mal à départager les premières places. Je vous laisse découvrir mon classement et n’hésitez pas à cliquer sur les liens pour retrouver mes avis complets.

 

10: Le consentement. Je n’ai pas souhaité lire ce roman. Un thème qui ne m’inspire pas, qui ne colle pas du tout à mes envie lectures. Même dans le cadre d’un prix je ne veux pas me forcer à lire quelque chose que je ne veux pas.

9: Du côté des indiens, un roman que j’ai vite abandonné. Malheureusement, je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire.

8: La soustraction des possibles: Une intrigue sous fond d’argent, de banque, de pouvoirs et de sexe. Le comédien Damien Witeka a de suite donné le ton au texte, illustrant parfaitement l’univers froid, cynique et bien particulier du roman.

7: Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs. Sûrement le titre qui m’a le plus surprise et déstabilisée. On y suit David, un ethnologue qui part en pleine campagne pour rédiger sa thèse sur la vie campagnarde. Un mélange de scènes du quotidien, de pensées écrites dans son journal, d’humour. Pourtant j’ai trouvé le temps terriblement long avec cette écoute audio. Tellement que je ne vous en ai même pas proposé de chronique.

6: Dans Taqawan François-Eric Gendron, le comédien qui lit le texte a une voix très envoutante. Il a su donner caractère et force au roman. J’ai découvert l’histoire sociale et politique du Canada, dont j’ignorais tant de choses.

5: Rhapsodie des oubliés : C’est le genre de roman qui touche, qui transperce. Un roman avec des moments de malaise et d’incompréhension, mais dont on ne peut pas rester insensible. Ajoutez à cela la narration pétillante d’Ariane Ascaride et vous passerez un agréable moment de lecture.

4: Le poète. Un roman culte, sorti il y a déjà 25 ans et qui pourtant n’a pas pris une ride. Un thriller plein de suspense et qui ravira les amateurs du genre. Le comédien Benjamin Jungers a vraiment un ton et un style parfait pour les diverses narrations de ce roman à plusieurs voix.

3: Nickel Boys. Avec la voix de Stéphane Boucher, j’avançais péniblement vers la fin du roman. Non par ennui ou désintérêt, mais car ce roman est bien trop dur pour moi. J’ai apprécié les quelques instants de musique, pauses nécessaires dans ce récit. J’ai apprécié la lecture du comédien, très sobre et posée, ce qui me semble indispensable pour cette histoire. Un roman réussi sur un sujet poignant et dur

2: Là où chantent les écrevisses. Quelle narration, quelle voix, et quelle émotion pour nous lire ce roman. Le timbre de Maria du Bled correspond parfaitement au personnage du roman et elle donne vie à l’héroïne , sachant faire passer toute la détresse et la dureté de ce qu’elle va vivre. Une bien jolie surprise encore que ce roman poétique et émouvant, avec la nature en toile de fond.

1: Betty. j’ai été fascinée par cette histoire de famille, sublimement racontée par Audrey D’Hulstère. Son timbre de voix, ses intonations ont rendu le récit captivant. J’aime beaucoup la façon qu’elle a de rendre très vivants les dialogues et les échanges entre personnages. Lire ce roman, c’est accepter d’entrer dans un univers plein de magie, de poésie et de mystères. Mais c’est aussi accepter de se plonger dans la violence et les drames qui vont jalonner l’enfance de notre héroïne. Tout au long du roman, la dureté s’oppose à quelques instants plus lumineux. Un très grand roman, qui marquera chaque lecteur.

L’ensemble des classement du jury a permis de garder 5 titres pour la sélection finale. Alors n’hésitez pas à voter pour l’un d’entre eux s’il figurent dans vos derniers coups de coeur. Rendez-vous sur la page de vote, vous avez jusqu’au 22 aout pour donner votre voix à l’un de ces 5 romans.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s