L’enfant du sud, Amélie Grégoire

TDF9PHdES5GJpE7fRn3v1g

Quatrième de couverture :

Au cœur de l’Amérique des années 1950, Joyce est au chevet de sa grand-mère. Avant de rendre son dernier souffle, la vieille dame lui révèle qu’elle l’a adoptée à sa naissance. Un secret de famille bouleversant pour la jeune femme qui décide de retrouver ses vrais parents.
Un seul indice la guide : une simple carte postale de la Nouvelle-Orléans que sa grand-mère lui a léguée.

L’avis d’Audrey :

Vous avez aimé La couleur des sentiments ou Alabama 1963? Ce roman risque surement de vous plaire aussi. On y retrouve des thèmes communs : la ségrégation, les Etats-Unis de la première moitié du 20ème siècle, les différences sociales entre blancs et noirs.

Dans ce roman, l’alternance des chapitres donne voix à deux jeunes femmes. La première, Joyce, qui en 1952 apprend qu’elle a été adoptée. Une révélation qui va la bouleverser, et surtout l’amener à trouver la vérité sur ses origines. Pour cela, elle entreprend un périple. Une quête initiatique, une recherche de vérité essentielle pour elle.

L’autre partie du roman se concentre sur Joséphine, au début des années 30. Une jeune femme intelligente, courageuse et passionnée qui n’hésite pas à s’élever contre les injustices. Elle ne comprend pas pourquoi et comment peut-on imposer une différence de traitement entre blancs et noirs.

Un roman passionnant, une histoire d’amour troublante et interdite. La musique a une place très importante, et vous transporte au fil des pages dans un univers jazzy, au son d’un saxophone si symbolique à l’histoire. Les personnages sont attachants, et on ne peut qu’admirer la force de certains d’entre eux, comme on peut en détester d’autres. J’ai trouvé par moments qu’il y avait quelques longueurs dans l’action et des descriptions trop nombreuses. Mais ce dernier point peut au contraire rendre ce roman encore plus éblouissant pour de nombreux lecteurs. Et l’émotion ressentie à la fin de ma lecture m’a totalement fait oublier ce détail.

Je ne vous en dirai pas davantage sur l’intrigue pour ne rien gâcher, mais sachez que ce roman, empli de secrets, d’amour, de passions, de drames et de déceptions est très agréable à lire.

Ma notation:

Un premier roman réussi, une auteure à suivre sans hésiter.

logo_city_general_jpeg

(Merci à Eric Poupet et City Editions pour cette lecture))

Un commentaire sur « L’enfant du sud, Amélie Grégoire »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s