Un peu plus d’amour que d’ordinaire, Emily Blaine

Ebook pour IG-2

Quatrième de couverture :

Au Pays basque, Valentine emménage dans la maison familiale pour s’occuper de son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Elle engage Luke, rugbyman fraîchement retraité, comme garde-malade. Luke admire son patient, une ancienne gloire du rugby, mais il réalise que Valentine a toujours vécu dans l’ombre de son père et a été privée d’adolescence.

L’avis d’Audrey :

Je ne suis pas fan des romances, et pourtant avec ce roman, le troisième que je lis de cette auteure, j’ai encore une fois passé un moment de lecture plutot sympa. L’exemple même qu’il faut savoir aller au delà de ses « préjugés ».

Dans un peu plus d’amour que d’ordinaire (rassurez-moi, vous aussi en lisant ce titre vous vous mettez à chanter : Si c’est vrai qu’il y a des gens qui s’aiment, Si les enfants sont tous les mêmes, Alors il faudra leur dire… ?), on rencontre Valentine et Luke. La première, prof d’arts plastiques dans un collège, solitaire et reservée, s’apprête à mettre sa vie entre parenthèses pour s’occuper de son père. Il est atteint de la maladie d’Alzheimer, et ingerable pour le personnel du centre qui l’accueille. Valentine se voit contrainte de le reprendre avec elle.

De son coté, Luke est de passage en France pour revoir amis et famille après avoir pris sa retraite de rugbyman pro. Un sport qu’il pratiquait depuis son adolescence et qui l’avait amené à s’installer en Australie. C’est par l’intermédiaire de ses amis Stella et Adrien, qui vont se marier, qu’il va rencontrer Valentine. Dès le début, la jeune femme l’interpelle. Un subtil jeu de séduction se met en place, même si l’un comme l’autre prétendent qu’ils veulent juste être amis.

Au delà de la complicité qui va vite les unir, Luke saura être présent et protecteur envers Valentine. Il en arrivera même à tenir compagnie au père de la jeune femme, pour la soulager du quotidien difficile qui l’attend.

J’ai adoré être spectatrice de cet amour naissant et des difficultés qui s’annoncent pour nos deux héros. Au delà de cette romance, il y a le thème de la maladie, de l’accompagnement d’un parent malade qui est très bien traité, avec beaucoup de réalisme, sans pour autant plomber l’ambiance du récit. Valentine est pleine de tendresse pour son père et la bienveillance de Luke est juste à craquer.

Ma notation:

Un roman tout doux et sucré, dont on reprendrait bien une grosse part, à l’image d’un bon dessert que Luke et Valentine aiment tant partager ensemble.

netgalley-public-notag-md

Un commentaire sur « Un peu plus d’amour que d’ordinaire, Emily Blaine »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s