La lumière était si parfaite, Carène Ponte

2ED7yER8ROOryPXqwVqD4Q

Quatrième de couverture :

Comment sa vie a-t-elle pu lui échapper à ce point ? Devenue mère au foyer à la naissance de ses enfants, Megg fait face aujourd’hui à une ado en crise qu’elle ne reconnaît plus. Son mari ne se préoccupe guère des tâches quotidiennes. Et puis il y a eu le coup de grâce, cette saleté d’infarctus qui a fauché sa mère avant l’heure. Tandis qu’elle se résout à vider la maison de son enfance, Megg déniche une pellicule photo qui l’intrigue, et décide de la faire développer. Rien ne pouvait la préparer à la série de clichés qu’elle découvre alors… Une révélation qui bouleversera sa vie. Partie sur les traces d’un passé maternel dont elle ignore tout, Megg ne se doute pas que c’est son avenir qu’elle est en train de reprendre en main.

L’avis d’Audrey:

Vous êtes mère de famille ? Vous vous sentez un peu (voire beaucoup) dépassée par le quotidien ? Vous enchainez dans la même journée les courses, la cuisine, les papiers, l’école, les caprices ou autres demandes farfelues de vos enfants et de votre cher et tendre et surtout vous n’avez plus le temps de penser à vous ? Alors vous ressemblez à Meg, l’héroïne de ce roman.

C’est le quotidien de Meg, et ajoutez à cela le décès de sa maman survenu il y a quelques mois et des relations très tendues avec Lalie, son adolescente de fille, on comprend vite qu’elle a tout pour péter un plomb. Pourtant elle reste debout, malgré quelques crises de larmes et moments de détresse.

Heureusement, elle peut compter sur sa voisine Romie, une jeune femme volubile et pétillante, toujours prête à lui changer les idées. Romie a le don de s’imposer dans de nombreuses circonstances, et elle sera présente d’ailleurs lorsqu’en vidant le grenier de la maison de ses parents, Meg va tomber sur quelques photos qui vont la bouleverser et lui faire voir sa mère sous un angle nouveau. Passé le choc, les questions affluent. Vient le moment de prendre quelques jours pour répondre à ces interrogations. La voilà prête… ou pas, pour un road trip vers la Bulgarie avec Romie. Elle embarque avec elle également sa fille, pensant qu’il est grand temps de renouer avec elle.

Quelle joie de retrouver la plume de Carène. J’ai dévoré ce roman. Dès les premières lignes, je pense que beaucoup de mères/épouses ne pourront que s’identifier à Meg. L’auteure a le don de nous livrer des personnages véritables, qui nous ressemblent, qui vivent comme nous, avec les mêmes préoccupations et les mêmes bonheurs.

Un roman qui mêle plusieurs histoires à travers le personnage de Meg. Sa relation mère/fille compliquée avec Lalie, mais aussi la relation qu’elle avait avec sa propre mère. Une relation fusionnelle qui lui manque tant. Mais c’est aussi l’histoire d’un couple, du quotidien avec Stéphane, après 20 ans de relation. Un couple qui s’étiole, des gestes d’amour plus discrets, plus rares. Les événements qui arrivent, c’est aussi pour Meg le moment de s’interroger sur sa place de femme, sur ses envies, ses propres aspirations et la façon d’être peut-être davantage heureuse.

J’ai aimé toute les émotions qui se dégagent de l’histoire. L’auteure alterne entre passages très touchants qui contrastent avec d’autres plus légers et marrants. Une scène du roman m’a beaucoup émue : elle est décrite avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité, réussissant à m’embuer les yeux.

Ma notation:

Pas de mauvaise surprise avec ce roman de Carène Ponte. Encore une fois un excellent moment de lecture qui divertit, fait sourire, met du baume au cœur et illumine pour un temps un quotidien morose.

fleuve

(Merci à Estelle des éditions Fleuve pour cette lecture)

2 commentaires sur « La lumière était si parfaite, Carène Ponte »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s