Le col de Py, Espé

Quatrième de couverture :

« Certaines histoires s’inventent, d’autres se racontent… Une transmission d’amour et de vie entre deux êtres. » Camille et Bastien attendent leur deuxième enfant. Un moment de joie. Mais le bonheur est de courte durée. A la naissance de Louis, le diagnostic tombe. Louis est atteint de graves malformations cardiaques. Vu son âge, l’important est de gagner du temps avant une intervention qui peut s’avérer fatale… Durant ces mois de tension et d’incompréhension, les parents trouvent du réconfort auprès du père de Camille, qui vient les aider malgré le cancer qui le ronge petit il petit… Ces longs moments d’attente vont se transformer en mois d’échanges, de jeux, de tendresse, d’émotion et d’amour entre Louis et Pablo, qui resteront à jamais gravés dans leur vie.

L’avis de Laure :

Mon mari m’a offert cette BD et le choix est parfait, exactement ce que j’aime tant du point de vue des graphismes que de l’histoire. Je ne connaissais pas Espé mais je serai assez curieuse de le relire car j’ai beaucoup aimé son univers.

Ici, c’est sa propre histoire qu’il relate, celle d’un homme heureux de devenir père. Pourtant, le jour de la naissance du petit Louis, c’est un parcours du combattant qui va débuter pour la famille. Un problème cardiaque est diagnostiqué au petit garçon. Pendant plusieurs années, à chaque consultation de suivi, le médecin pèse les choses : opérer de suite, attendre encore. On ressent très bien cette épée de Damoclès qui s’approche, que l’on sait inéluctable, le sursis gagné plusieurs fois, quelques mois mais toujours avec la boule au ventre.

C’est une maladie qui va marquer toute la famille mais qui les trouvera soudés avec la présence notamment si aimante du grand père, qui est en train de se battre lui-même contre un cancer et qui va pourtant répondre présent pour s’occuper de ses petits enfants.

C’est une lecture très émouvante, j’ai beaucoup aimé les dessins et il est parfois difficile de retenir ses larmes à certains passages de l’histoire. On ressent la difficulté pour des parents d’accompagner un enfant dont la situation de santé est si fragile, l’angoisse permanente, le temps aussi qu’il faut dégager pour ce lourd suivi médical. Et puis, heureusement, on voit néanmoins le petit garçon grandir, heureux, aimé. Une très belle BD.

Ma notation :

Superbe, à découvrir sans hésiter.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s