La mer en hiver, Susanna Kearsley

Quatrième de couverture :

Printemps 1708, une flotte jacobite de soldats français et écossais échoue à faire revenir James Stewart, le roi exilé, sur ses terres d’Écosse afin de réclamer sa couronne.

De nos jours, Carrie McClelland s’inspire de cet épisode historique dans son nouveau roman. Installée aux abords du château de Slains, au cœur d’un paysage écossais désolé et magnifique, elle crée une héroïne portant le nom d’une de ses ancêtres, Sophia, et commence à écrire.

Mais elle se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé…

L’avis de Laure :

Ma jumelle Les lectures de Knut m’a offert ce roman qui figurait dans ma WL et finalement elle m’a même proposé de le lire en duo. Vous avez été nombreuses à me dire avant que je ne le débute à quel point il vous avait plu et je vous avoue que je rejoins totalement ces avis unanimes. Ce roman est une vraie beauté !

La magie de ce roman c’est sa construction ! Si le fait de rencontrer Carrie, auteure de romans qui va partager avec nous son nouveau manuscrit peut paraitre un peu vu et revu, croyez-moi, l’histoire va beaucoup plus loin. Car lorsque Carrie s’installe en Ecosse où elle va commencer à nous raconter l’histoire de Sophia, elle était bien loin d’imaginer à quel point fiction et réalité allaient se troubler. Alors que l’histoire de Sophia va naitre sous ses doigts dans une grande fluidité, ses recherches sur le contexte historique vont l’amener à se rendre compte que tout ce qu’elle pense avoir inventé est en fait réalité. Les noms des personnages, l’apparence des lieux de ce château à présent en ruines, les liens entre les personnages, tout est réel !

On plonge alors avec fascination dans cette lecture, d’une période à l’autre. Personnellement j’ai suivi avec autant de plaisir Carrie, ses recherches, son roman, les connaissances qu’elle fait avec les personnes du coin que Sophia et sa destinée poignante et si émouvante. Tout cela s’inscrit dans un cadre historique des guerres de la royauté écossaise qui est très agréable même si j’ai pâti de quelques petites longueurs par instant.

Bien évidemment, chaque héroïne va vivre sa belle histoire d’amour, une histoire très très forte et émouvante pour Sophia et une histoire d’une grande douceur et d’une telle évidence pour Carrie. Est-ce qu’on peut demander quelque chose de plus à un roman que tous les éléments si bien réunis ici ? J’ai totalement adoré cette lecture !

Ma notation :

Ne passez pas à côté de La mer en hiver, ce roman est vraiment magnifique.

2 commentaires sur « La mer en hiver, Susanna Kearsley »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s