La chronique des Bridgerton, Julia Quinn

Quatrième de couverture :

Très chers lecteurs, quelle saison ! Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu’à l’épilogue d’un romantisme échevelé. Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu’Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi. Hélas, l’élue a une soeur odieuse qui s’oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte. Cela nous promet bien des péripéties. Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer ! Rubrique mondaine de lady Whistledown, Londres, 1814.

L’avis de Laure :

Ca y est, à mon tour de vous parler de la fameuse chronique des Bridgerton. Ce sera sans doute LA saga de ce premier semestre et franchement, je trouve ça chouette ! Ce n’est pas un nouveau roman, Julia Quinn a écrit cette saga en 2000 et elle avait déjà été éditée en France. Mais, à l’occasion de l’adaptation Netflix (que je n’ai pas vue), J’ai lu remet aussi à l’honneur les 8 tomes de la saga. Ici, ce sont donc les 2 premières histoires que l’on découvre pour 730 pages qui se lisent terriblement vite.

Les Bridgerton c’est une famille noble de 8 enfants, nommés par ordre alphabétique (avouons-le, ça nous aide bien !). C’est une famille qui va vous faire rigoler, une famille simple, chaleureuse, aimante. Violet, Lady Bridgerton, la mère de cette tribu a pour objectif de tous les marier. Cela va commencer par Daphné la 1ère fille (mais 4ème née derrière 3 frères), puis par Anthony, l’aîné et vicomte Bridgerton.

On plonge donc dans le Londres du 19ème siècle et ses manières qui nous paraitront terriblement désuètes. Mais en même temps, ça nous change et on adore lire ça ! La bonne société et ses règles vont amener bon nombre de situations cocasses, on adore les dialogues et les petites piques que les personnages maitrisent si bien. On adore ces hommes et ces femmes qui tombent amoureux sans se l’avouer. Bref, on tourne page après page et on se régale !

Je lisais des romances historiques quand j’étais ado et j’ai adoré recommencer. L’époque amène un comportement si différent des personnages, c’est génial à lire. Des 2 histoires j’ai particulièrement aimé celle de Daphné parce que Kate Sheffield, l’héroïne du second tome, m’a tellement agacée au début du roman ! J’ai regretté que les codes de l’histoire soient les mêmes, c’est le même genre d’événement qui va conduire les couples au mariage. J’espère que cela variera dans les prochains tomes sinon j’ai peur de me lasser. Mais je lirai la suite juste parce que cette famille est terriblement attachante et que je veux déjà les retrouver tous autant qu’ils sont.

Ma notation :

Si vous n’avez pas encore craqué pour cette saga, qu’attendez-vous pour le faire ? Bons moments garantis !

(Merci à Romane des éditions J’ai lu pour cette lecture)

 

12 commentaires sur « La chronique des Bridgerton, Julia Quinn »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s