Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver, Sonia Dagotor

Quatrième de couverture :

Liliane, la grand-mère

Ma petite-fille m’observe avec insistance. Je ne dois rien laisser paraître. Je la connais bien, Justine. Quel bout de femme ! Quel tempérament ! Elle a de qui tenir, me direz-vous.

Catherine, la mère

Je n’en peux plus de ces réunions de famille. Je dois toujours m’occuper de tout. Et Maman qui fait des caprices, en plus ! Vivement demain que je retrouve Pierre. Pierre, c’est mon collègue. Je l’aime beaucoup, mais je suis mariée…

Justine, la petite-fille

Qu’est-ce qu’elle a, Mamie ? Je la trouve soucieuse. Les yeux dans le vague, elle soupire en caressant son petit chien. C’est certain, quelque chose cloche. Il faut que je lui parle !

Et si Justine perçait le secret de sa grand-mère ? Et si, dans cette histoire, chacune avait besoin de l’autre pour avancer, pardonner, et aimer ?

Le portrait de trois générations de femmes aux prises avec l’amour, la culpabilité et la possibilité du bonheur.

L’avis de Laure :

J’ai découvert Sonia Dagotor il y a quelques mois et avais passé un super moment avec Sortez moi de là ! Je me doutais que je passerai également un bon moment avec cet autre roman.

C’est un roman qui est de suite prenant, on fait connaissance de 3 générations de femmes avec chacune son sujet de préoccupation : Liliane la grand mère rêve depuis plusieurs semaines de son premier amour, Catherine la mère est perdue sentimentalement, elle a des sentiments pour un collègue et la lassitude du quotidien avec son mari. Et enfin, Justine, la petite fille, se rend compte soudainement que son petit ami ne lui offre pas ce qu’elle attend d’une relation.

A travers ces 3 femmes, Sonia Dagotor évoque ce thème universel qu’est l’amour. A chaque génération ses attentes, chacune d’elle trois devra faire la part des choses entre son cœur et sa raison et tout cela en sachant bien que le regard de la société pèse sur elles. Ainsi pour Catherine, il lui semble impossible de quitter son mari pour cet homme plus jeune. Mais l’attirance est là ! De même pour Liliane, avouer qu’elle a vécu cette belle passion amoureuse avant d’épouser son mari semble impensable. Alors on accompagne ces femmes sur leur chemin personnel, fait de doutes, d’envies, d’espoir.

C’est un bien joli roman qui m’a émue par le lien entre ces 3 générations, la grande et belle complicité entre la grand mère et la petite fille, la jolie enquête qu’elles vont vivre ensemble à la recherche de cet amour de jeunesse. Mais il y a aussi ce lien moins évident entre mères et filles, voilé de non dits et j’ai eu plaisir à voir leurs relations évoluer que ce soit le duo Catherine / Liliane ou Justine / Catherine. Dans ce roman il y a tout plein de jolies choses au final : des liens familiaux, des histoires d’amour, de l’humour, du mystère. La recette pour un beau moment de lecture !

Ma notation :

Un bien joli roman.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s