En voiture Simone !, Aurélie Valognes

Quatrième de couverture :

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques.  Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine.  Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants  ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps  ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et…  trois belles-filles  délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée  ; Laura, végétarienne angoissante  ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une  grand-mère  d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et  un chien  qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

L’avis de Laure :

C’est le 4ème roman que je lis d’Aurélie Valognes et son 2ème publié, je n’avais lu jusque là que les plus récents. Il m’a été offert par une autre Aurélie, fan de l’auteure !

De suite, j’ai retrouvé l’univers habituel de l’auteure et sa thématique fêtiche, les générations familiales. Je vous avoue que j’ai même eu l’impression de retrouver les personnages de La cerise sur le gâteau tant les deux romans sont proches. Je suis donc plutôt restée sur ma faim avec cette lecture, ayant trop l’impression de lire quelque chose de déjà lu. Dans cette famille haute en couleurs, les relations intergénérationnelles sont assez vachardes, pleine de petites piques de ci de là qui sont à peine voilées, on s’offre des cadeaux vache aussi pour faire passer des messages… Bref, pas la famille qui fait rêver à la base.

C’est un roman très léger, j’ai lu ses 240 pages en moins de 2 jours, preuve s’il en faut que cela se lit très facilement. Et puis, en fin de roman, les événements s’accélèrent un peu et là j’ai commencé à prendre du plaisir à l’histoire. Des confidences, des drames vont changer nos personnages. Et une nouvelle dynamique familiale va alors se construire autour des membres d’une tribu qui sera désormais unie et soudée par ce qu’ils ont vécu ensemble. La finalité du roman est vraiment jolie, j’ai donc d’autant plus regretté le ton du début, bien moins plaisant.

Autre point que je voulais souligner, je n’ai pas du tout compris le titre du roman, qui a d’ailleurs été modifié lors de la parution poche. Le titre d’origine Nos adorables belles filles correspondait à mon sens beaucoup mieux à l’esprit du roman. Et y a même pas de Simone dans l’histoire !

Ma notation :

Je suis mitigée sur cette lecture qui lasse après d’autres livres lus de la même auteure et qui sont très similaires.

Un commentaire sur « En voiture Simone !, Aurélie Valognes »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s