La guerre des tétons, Lili Sohn

Quatrième de couverture :

 » Cancer du sein  » : à l’annonce du terrible diagnostic en février 2014, Lili n’a que vingt-neuf ans. Loin de se laisser abattre, la jeune femme décide de mettre à profit ses compétences de graphiste pour créer un blog et y raconter son combat contre la maladie sous forme de dessins humoristiques. Sa tumeur, elle va l’appeler Günther, et un véritable  » massacre orchestré  » est mis au point pour l’éradiquer.

~~Je ne veux pas qu’on me regarde avec des yeux de petit chat, je n’ai pas besoin de pitié mais plutôt d’énergie cosmique ! Et si ça peut t’inciter à te checker les boobs ou ceux de ta blonde, eh bien tant mieux !

L’avis de Laure :

C’est une amie qui m’a proposé de me prêter cette série BD et, si je n’accepte jamais les prêts de romans car j’ai déjà trop à lire chez moi, je suis toujours ravie de découvrir des BD. Je ne connaissais absolument pas cette série, pas plus que l’auteure, Lili Sohn, mais peut-être est-ce parce qu’elle est canadienne.

C’était à l’origine des billets du blog que Lili a tenu sur sa vie pendant le cancer du sein, qui l’a atteinte alors qu’elle n’avait que 29 ans. Et tout a été repris en 3 tomes de BD, chacun ayant trait à une partie de son histoire : Tome 1 invasion, tome 2 extermination et tome 3 mutation.

Cette série m’a beaucoup plu. Les dessins sont très réussis, c’est drôle, léger et sérieux en même temps. Et on apprend au plus près ce qu’est le vécu d’un cancer, celui que Lili nommera Gunther. Pour elle, c’est particulièrement dur parce qu’elle était toute jeune mais elle a eu un super entourage, des amis en or, un conjoint aux petits soins et une famille très présente.

Entre préservation de sa fertilité future, examens pour déterminer si sa famille présente un risque accru de cancer (ce qui explique qu’elle ait été atteinte si jeune), quotidien de la vie sous chimio, rien n’est laissé de côté et Lili se confie vraiment totalement, laissant de côté bien souvent sa pudeur.  Elle donne aussi des petits conseils sur le comportement qu’on peut adopter face à un proche malade et je pense que la BD peut vraiment être lue à divers niveaux avec, pour chacun, des choses à y apprendre.

En conclusion, si la thématique vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir La guerre des tétons.

Ma notation :

Une agréable découverte, que je n’hésiterai pas à relire si un jour le sujet me touche de plus près.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s