Un homme avertit ne vaut rien, Romain Sardou

Quatrième de couverture:

« Derrière toutes les grandes richesses se cache un grand crime. »

Ils ne se connaissent pas. Michael Monroe a grandi à Londres, orphelin et pauvre. Mathilde Bateman est issue d’une famille richissime de New York. L’un n’a rien, l’autre a tout. L’un veut changer de vie, l’autre veut changer le monde. Ils n’auraient jamais dû se croiser. Mais autour d’eux, assassinats et disparitions se multiplient. Au nom de quelle malédiction ?

L’avis d’Audrey :

J’ai craint au début de ma lecture d’avoir entre les mains la suite de la duologie America publié il y 10 ans. Je ne l’ai pas lue, mais on comprend vite qu’on va y retrouver ici les familles Bateman et Muir qui ont fait le succès de cette saga. Toutefois, ce roman peut se lire indépendamment des autres. Pas question cette fois de parler du passé de ces deux familles ou des USA, Romain Sardou nous conte ici une histoire contemporaine.

On va à la rencontre de plusieurs personnages assez originaux, qui logiquement vont se croiser à un moment du récit. Un homme rencontre une femme mariée à un autre, et pas à n’importe qui. Une femme décide de se dégager de l’emprise familiale. Un autre homme se laisse emprisonner pour un meurtre qu’il n’a pas commis. On assiste à des guerres de clans et de familles entre disparitions, tensions politiques et divers coups bas.

On comprend très vite qu’un secret lie tout ce petit monde, mais l’auteur arrive à nous garder en haleine jusqu’au bout du roman, en ne nous dévoilant rien jusqu’à la fin, et j’ai été incapable d’en deviner le contenu au fil de ma lecture.

Les chapitres s’enchaînent, le rythme est assez intense, pas de temps mort. La plume de Romain Sardou est très addictive et a sauvé je pense l’intrigue que je n’ai pas trouvé des plus passionnantes malgré de belles qualités dans le récit. J’ai aimé la frontière assez mince entre le genre thriller et saga familiale.

Ma notation :

Je ne referme pas ce roman totalement réjouie par ma lecture, mais j’ai passé tout de même un bon moment de lecture. Donc nul doute que ce roman saura plaire à de nombreux lecteurs.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s