Quand je ne serai plus là, Linda Green



Quatrième de couverture:

Depuis quelques jours, Jess Mount vit un véritable cauchemar. Son fil d’actualité Facebook semble totalement déréglé, et la transpose dans un futur où… elle n’existe plus. Elle serait vraisemblablement morte dans un accident. Mais avant cette fin tragique, elle se découvre un petit ami, un mariage, et même un bébé. Pourtant lorsque de nouveaux messages suggèrent qu’elle a été assassinée, le doute s’installe.
Et s’il ne s’agissait pas d’une simple blague mais de son véritable destin ? Jess comprend bientôt que si elle change l’avenir pour sauver sa vie, le bébé qu’elle a commencé à aimer n’existera peut-être jamais…

L’avis d’Audrey :

Et si l’on annonçait votre mort sur Facebook ? Auriez vous envie d’en savoir davantage?

Alors qu’elle consulte son compte Facebook, Jess est interpellée par un message privé de Sadie sa meilleure amie: « Je n’arrive plus à croire que tu sois morte…. Repose en paix, Jess ». Une blague que la jeune femme trouve de très mauvais gout. Pourtant Sadie nie avoir posté un tel message. Puis c’est un post de son père qui vient la troubler à nouveau, annonçant la perte de sa fille chérie. Jess ne comprend rien, et se demande bien qui peut bien jouer à ce drôle de jeu macabre. Mais elle se rend compte que non seulement elle est la seule à pouvoir lire les messages Facebook mais qu’ils semblent être postés du futur. Nous sommes en janvier 2016, et Jess peut grâce à ces messages Facebook voir ce qui va se dérouler dans sa vie jusqu’en juillet 2017 où elle mourra. Elle apprend alors que Lee, l’homme qu’elle vient juste de rencontrer deviendra son époux et qu’ils auront rapidement un petit garçon ensemble. Comment cette vie qui s’annonce merveilleuse va-t-elle tourner au drame? Et surtout, Jess arrivera-t-elle à contrer le destin?

Un roman qui commence comme un récit frôlant le fantastique pour évoluer comme une thriller psychologique angoissant. On sait dès le début que Jess notre héroïne va mourir, et  j’ai cherché au fil de la lecture les façons de pouvoir la sauver. Elle connait le destin qui l’attend et pourtant elle se rapproche dangereusement de la date fatidique et on se demande bien comment l’auteure va réussir à la sortir de la.

J’ai été happée dès les premières lignes par cette histoire. J’ai tellement aimé l’amitié qui lie Jess et Sadie. 2 femmes inséparables, qui se sont construites ensemble. Que dire du père de Jess, avec qui la jeune femme a vécu un drame familial si marquant avec le décès de sa maman. Depuis, il est devenu le pilier essentiel à sa vie, protégeant sa petite fille chérie. Autant dire, qu’à ses yeux, Lee venait lui voler sa petite fille. J’ai eu beaucoup de compassion et d’admiration pour cet homme. L’écriture est efficace et réussie, et joue son rôle. On avale les pages qui nous amènent à un final prévisible mais néanmoins très bien amené.

Linda Green traite dans ce roman d’une thématique bien forte, dont il est si important de parler.  Elle explique d’ailleurs à l’issue du roman les raisons qui l’ont poussé à écrire cette histoire, et cette confession donne une dimension très sincère et réaliste au récit.

Je n’ai juste pas compris le choix de couverture. Elle fait écho à celle du premier roman de l’auteure, mais n’a aucun rapport avec l’histoire de Jess.

Ma notation :

Un thriller plein de tension, qui frappe le lecteur.

Un commentaire sur « Quand je ne serai plus là, Linda Green »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s