Lune de Tasmanie, Tamara McKinley

Quatrième de couverture :

— C’est magnifique, souffla Kathryn. Qu’éprouves-tu à retrouver ta terre natale au bout de toutes ces années ?

Des larmes piquèrent à nouveau les yeux de la sexagénaire, qui resserra son châle autour de ses épaules.

— Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer, avoua-t-elle à sa petite-fille. Du bateau, j’ai déja constaté tellement de changements que j’en viens presque à craindre ce que je vais découvrir une fois que nous aurons accosté à MacInnes Bay.

1905. À la mort de son mari, Christy décide, à bientôt 65 ans, de se rendre en pèlerinage sur l’île de Skye, en Écosse, terre rude où elle a passé les quinze premières années de sa vie. Avant que ses parents ne soient contraints à l’exil et s’installent en Tasmanie, au sud de l’Australie.

Accompagnée de sa fille Anne et de sa petite-fille Kathryn, Christy embarque pour un long voyage vers le passé, où de douloureux souvenirs referont surface. Un retour aux sources qui bouleversera à jamais la vie des siens…

Avec cette saga mettant en scène une femme courageuse, Tamara McKinley signe un roman dans la lignée de ses grands succès, sans doute l’un de ses plus personnels.

L’avis de Laure :

Je ne pouvais pas passer à côté de la sortie d’un nouveau roman de Tamara McKinley. Après avoir pris tant de plaisir à la lecture de sa saga anglaise au cours de la seconde guerre mondiale, on repart sur les thématiques avec lesquelles j’ai connu l’auteure : l’Australie et plus précisément ici la Tasmanie.

On est dans un vrai roman de secret de famille qui va être mis à jour après bien des années suite à une menace qui va planer sur la famille de Christy. Peu à peu, la sexagénaire va se retrouver contrainte à révéler les secrets qu’elle avait si soigneusement pris soin de cacher.

Tout débute dans son Ecosse natale ou Christy est venue en pèlerinage avec sa fille et petite fille. C’est là qu’elle va évoquer les événements qui ont conduit sa famille à fuir le pays et à partir pour la Tasmanie. Pendant ce voyage riche en émotions, son gendre et ses deux fils, restés en Tasmanie, sont amenés à faire face à une menace qui pèse sur la famille et qui pourrait leur faire perdre une partie de leurs biens.

L’histoire est très mystérieuse, trop même je vous dirai. L’auteure va tourner un long moment autour du pot, à ne rien dévoiler, même pas une bribe, un détail qui pourrait nous faire imaginer le pourquoi de cette menace. J’ai trouvé ça un peu agaçant car j’aime beaucoup lire les secrets de famille mais là j’ai trouvé qu’on restait un long moment à avancer dans la lecture sans commencer à comprendre.

Et puis, heureusement, la seconde partie du roman a commencé à dévoiler des petits détails. A ce titre j’ai beaucoup aimé l’enquête style chasse au trésor que mène le gendre. Pendant ce temps, Christy, sur le chemin du retour vers la Tasmanie va devoir en finir avec ses secrets et dire la vérité à sa fille et petite fille. Une fois qu’elle commence le récit de sa vie de jeune femme en Tasmanie, j’ai trouvé la lecture bien plus captivante. Avec un final à la hauteur de ce dont on a l’habitude chez Tamara McKinley.

Ma notation :

Une lecture bien plaisante passé la première partie où j’ai rongé mon frein tant l’auteure ne dévoilait rien !

archipel

Merci à Mylène des éditions Archipel pour cette lecture

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s