Un happy end pour moi aussi, Mélanie Lacroix

Quatrième de couverture :

Si « tout finit toujours bien », alors pas de doute : Alice est loin, très loin de la fin !

Aujourd’hui, Alice a tout perdu : le petit ami, le job à Paris et le super appart. Pire encore, elle doit s’exiler dans le nord de la France… Alors, quand elle découvre que la maison qu’elle a héritée de sa tante se situe rue de l’Espoir, elle hésite entre le rire et les larmes devant cette ironie du sort. Finalement, ce sera le rire car cette maison est l’occasion d’un nouveau départ et, si la vie ne veut pas lui donner de happy end, Alice compte bien se l’écrire toute seule !

L’avis de Laure :

Parce que je ne résiste jamais à une petite romance légère de temps en temps (et peut être même de plus en plus souvent), je me suis laissée tenter par ce titre.

C’est une histoire de renaissance, de nouveau chemin de vie qui sera fort nécessaire à Alice pour rebondir. Elle vient d’être quittée par un petit ami avec qui elle ne partageait rien; le propriétaire de son appartement a vendu et elle va se retrouver à la rue; et enfin son employeur veut délocaliser son poste hors de Paris. La totale !

Mais à Lille où son employeur veut qu’elle parte travailler, elle va aussi hériter fort inopinément, de la maison d’une tante qu’elle adorait. Et d’une jolie somme d’argent, idéale pour rénover celle-ci. Alors Alice ne va pas hésiter trop longtemps, elle quitte Paris pour Lille où de beaux projets l’attendent. Là, on prend plaisir à la suivre dans un quotidien fait de renouveau. Il y a les mystères de l’héritage et de la vie de sa tante, il y a les nouveaux amis qu’elle se fera dans une ambiance décontractée si agréable, il y a le projet de rénovation de la maison que j’ai beaucoup aimé.

Et puis il y a … les hommes, les rencontres, l’envie d’être aimée. Et un drôle de trio amoureux puisqu’Alice va se retrouver à hésiter entre deux hommes bien différents. Du cœur ou de la raison, qui écoutera-t-elle ? Malheureusement, la romance est la partie de l’histoire que j’ai le moins appréciée. Surtout parce que tout se dénoue à la fin du roman et qu’on n’a pas l’occasion de vivre les débuts de sentiments amoureux d’Alice. C’est dommage !

Ma notation :

Une très agréable lecture que j’ai beaucoup plus appréciée dans sa partie feel good, renaissance de vie, projets de rénovation de la maison que pour la partie romance un peu trop hâtive à mes yeux.

(roman lu en partenariat avec Netgalley)

Un commentaire sur « Un happy end pour moi aussi, Mélanie Lacroix »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s