Le temps est assassin, Michel Bussi

Quatrième de couverture :

Été 1989. La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d’un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n’ont pas eu la même chance.
Été 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C’est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l’attend une lettre… de sa mère. Vivante ?

L’avis de Laure :

Ça fait un bon moment que j’avais ce polar dans ma PAL. Je ne doutais pas de passer un bon moment, comme chaque fois avec Michel Bussi.

C’est en Corse que nous partons, avec Clotilde qui y remet les pieds pour la première fois depuis 27 ans, depuis ce tragique 23 août 1989 où elle échappe à la mort dans un tragique accident. Si elle en fut rescapée, ça n’a pas été le cas de ses parents et de son frère. Orpheline, la jeune fille a coupé les liens avec sa famille corse. C’est donc à 40 ans passés qu’elle revient, accompagnée de son époux et de leur fille.

Très vite, des choses étranges se produisent qui laissent penser à Clotilde que le passé revient. Pire, elle reçoit des messages qui ne peuvent provenir que d’une seule personne : sa mère. Comment est-ce donc possible alors que celle-ci a péri dans un accident ? Qui est derrière tout ça ?

J’ai été embarquée très vite dans le rythme trépidant de l’intrigue de Michel Bussi, entre 2016 et les vacances du présent de Clotilde et les retours dans son journal intime de 1989 qui est entre les mains d’un mystérieux inconnu. Ce journal intime est une vraie bonne idée de narration, l’auteur se met dans la peau de la jeune ado qui parle à son journal intime, ce sont des passages que j’ai beaucoup aimé lire.

Clotilde va se retrouver à mener l’enquête, 27 ans plus tard. Elle parle à certains personnages qui étaient là également dans le passé et apprend de nouveaux éléments sur le drame. Pour ma part, j’étais perdue, je ne voyais pas du tout ce que l’auteur allait pouvoir révéler qui expliquerait tous ces mystères. Et bon, je vous avoue que je suis un peu sceptique, une fois la ficelle révélée. Je trouve ça un peu gros ! Et c’est donc peu crédible à mes yeux. Mais ça n’empêche pas que j’ai passé un très bon moment de lecture.

Ma notation :

Un thriller au rythme prenant qui nous mène au sein du maquis et des mystères d’une famille corse.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s