Le choix d’une vie, Alia Cardyn

Quatrième de couverture :

« Voici mon histoire. Elle aurait pu être si différente. Sans doute est-ce le réflexe facile d’une vie mature que de revisiter ses choix, d’oser les regarder pour ce qu’ils sont, autant de pas dans toutes les directions. Pourtant, je n’avais de cesse de marcher avec un but précis. À la minute de ma naissance, alors que je prenais ma première inspiration pour pousser ce cri puissant en quête d’air et de chaleur, mon destin était déjà tracé. Une chance m’était enlevée et le chronomètre lancé. Les lumières éblouissaient mes yeux s’ouvrant sur ce monde et il me restait si peu de temps pour réaliser mon rêve. »

L’épouse d’Archibald a disparu. Mary s’interroge sur son désir d’enfant. L’assurance du beau Jack est sur le point de vaciller. Et la très discrète Adélaïde aura bientôt plus d’un secret. Ils ont tous un point commun. Oseront-ils faire ce choix qui changera leur destin ?

L’avis de Laure :

Je découvre Alia Cardyn cette année. Après Une vie à t’attendre qui ne m’avait pas convaincue, je voulais laisser une autre chance à l’auteure qui est une personne dont j’apprécie les échanges sur les réseaux sociaux. Malheureusement, cette seconde lecture a été un second loupé…

Mary était pourtant le personnage qui avait tout pour me convaincre. Cette jeune femme célibataire et orpheline de ses parents n’a que 26 ans lorsqu’un médecin lui dit qu’il lui reste moins d’un an pour tenter de devenir maman. Ce n’est pas le plan immédiat de Mary qui n’a d’ailleurs pas de conjoint avec qui envisager de construire une famille. Mais cette épée de Damoclès la plonge dans l’effroi parce qu’il lui a toujours semblé évident qu’elle voulait des enfants.

Elle ne se sent pas spécialement prête mais elle n’a pas de temps, ni pour peser son projet ni pour prendre le temps de s’interroger sur le bien fondé de sa démarche. Elle ne veut pas prendre de risque et se lance dans un projet immédiat de maternité avec donneur.

Je pense avoir été décontenancée une fois de plus par la construction du roman d’Alia Cardyn. Il y a différents personnages qui interviennent en plus de Mary elle même : Jack, un jeune homme qui va donner son sperme par intérêt financier, Adélaïde, la secrétaire d’une centre de procréation et Archibald, le jardinier de Mary, qui écrit de longues lettres à son épouse disparue. Entre ces passages, je ne faisais pas le lien et je ne me sentais pas prise non plus dans un certain suspense. Comme s’il y avait un manque de cohérence. En tout cas, la construction m’a perdue et je n’ai pas été captivée ni pas les personnages, ni par leur histoire.

Ma notation :

Argh, cela fait donc 2 fois que, bien malgré moi, je n’éprouve pas d’émotions à la lecture des romans d’Alia Cardyn. Peut être n’est ce pas une auteure pour moi ? Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous faire votre propre avis.

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s