Un mariage anglais, Claire Fuller

Quatrième de couverture :

Roman épistolaire construit à rebours, ce récit relate le mariage d’Ingrid et de Gil Coleman, son professeur de littérature, de vingt ans son aîné. Quinze ans plus tard, Ingrid, lassée des absences répétées de son mari, disparaît, laissant une série de lettres dans lesquelles elle revient sur l’histoire de son mariage.

L’avis de MadameOurse :

Il va m’être bien difficile de parler de ce roman. Parce que… j’ai aimé mais ne saurai pas vous dire pourquoi… Voilà, débrouillez-vous avec ça ! Lisez-le (ou pas)…

Bon, ce ne serait pas digne d’un travail de blogueur d’en rester là mais c’est vrai que c’est la première fois que ça m’arrive de ne pas savoir expliquer ce qui a fonctionné, ce qui m’a plu ici. L’histoire de ce mariage anglais, c’est l’union d’Ingrid et Gil, son professeur. C’est pendant ses études qu’elle est tombée sous le charme de ce coureur de jupons qui lui a demandé d’être sa femme. Et c’est elle qui va nous raconter l’histoire de leur mariage, à travers des lettres qu’elle lui destine et qu’elle cache dans des livres, dans leur maison. On lit donc ces lettres-souvenirs et la chronologie de leur histoire en même temps que l’on suit Gil, Flora et Nan, ses filles, dans un présent où ils font face à la disparition d’Ingrid. Cela fait plusieurs années qu’elle a disparu, elle est présumée noyée mais son corps n’a jamais été retrouvé.

Que lui est-il arrivé ? Est-ce que la lecture des lettres va nous apporter des éléments de compréhension ? J’ai été prise d’empathie pour Ingrid et sa vie pas facile. Un mari qu’elle a aimé plus fort que tout mais qui lui apporta une existence bien douloureuse, deux filles mais aussi la douleur des autres grossesses qui n’arrivèrent pas à terme, et puis en permanence, l’infidélité comme trame de fond. C’est un roman mystérieux, que l’on refermera d’ailleurs avec toujours bon nombre de mystères. J’ai été plongée dans une certaine langueur qui a su m’attacher. Et pour autant, c’est un roman au style si particulier, pas forcément simple à lire que je comprendrai totalement que vous me disiez que vous n’avez pas aimé.

Ma notation :

Une agréable lecture, je suis ravie d’en sortir avec une opinion positive, c’est bien différent de mes lectures habituelles et ça aurait pu ne pas fonctionner du tout. Quitte ou double donc, je vous laisse vous faire votre propre avis.

Un commentaire sur « Un mariage anglais, Claire Fuller »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s