Ainsi va la vie, Fabio Volo

Quatrième de couverture :

L’amour frappe sans prévenir. Lorsque Nicola rencontre Sofia, au détour d’une terrasse à Rome, le coup de foudre est immédiat. Quelques heures plus tard, ils s’embrassent dans une gare. Quelques mois plus tard, ils n’ont besoin de rien d’autre que d’être ensemble.
Mais, sans prévenir, la passion s’éloigne comme elle était venue. Alors que la rupture paraît inévitable, Sofia apprend qu’elle est enceinte. Leur fils, Léo, semble aujourd’hui le seul trait d’union entre les anciens amoureux. À moins que, sans prévenir…

L’avis de MadameOurse :

C’est en recherchant au hasard des titres que je pourrai offrir à Lunatic que je suis tombée sur ce roman. Il m’a plu mais je me suis dit qu’il ne lui correspondait pas, que ce ne serait sûrement pas le cadeau qui lui ferait plaisir. Je l’ai quand même noté pour ma propre wish list car il m’intéressait et que ça faisait un auteur à découvrir. Je l’ai donc commandé quelques mois après.

Je m’attendais à une histoire d’amour, j’ai finalement découvert une histoire universelle, une histoire qui dit les difficultés de la vie que rencontrent tous les couples. C’est d’abord l’histoire d’une rencontre comme une évidence, celle de Nicola et Sofia. Les choses sont simples et fluides entre eux, ils se plaisent et leur histoire débute. C’est un jeune couple comme beaucoup d’autres, unis par un amour fou, plein de désir l’un pour l’autres, ils parlent pendant des heures. Bref, une histoire qui roule.

Et puis arrive le désir d’être parents. Ils construisent alors un petit nid, s’apprêtant à accueillir comme il se doit le petit Léo. Là encore, une histoire universelle. Et une fois Léo arrivé, ils sont bien évidemment chamboulés d’amour mais aussi chamboulés tout court : leur vie a pris une autre tournure et c’est tout qui est à repenser. Où est la place du couple ? Comment gérer la fatigue ? Comment garder le temps pour soi, pour ses moments de liberté ? Le couple va alors vaciller, perturbé par cette nouvelle dimension de leur vie.

Ça peut paraître banal comme histoire et ça l’est. Mais pour moi, le pouvoir d’identification au texte a été très fort. Tout ce que Nicola nous raconte a trouvé écho en moi : ce nouvel amour qu’est l’enfant mais qui amène un déséquilibre au couple, le besoin de souffler, de vivre aussi autre chose. Et parfois, l’envie de tout envoyer bouler, de retourner à ce qu’on avait avant et qui était si simple. Dans ce livre, ce sont les mots qui sont forts, qui font écho. Ça peut nous amener à nous questionner sur notre propre vie (sans que le roman n’ait aucune dimension développement personnel pour autant), c’est rassurant aussi quelque part parce que ça montre à quel point ces difficultés que nous pouvons traverser sont loin d’être uniques.

Je n’ai pas pris le temps au cours de ma lecture de noter les extraits qui ont fait écho. Si je l’avais fait j’en aurais sûrement des dizaines à vous proposer. C’est un livre fort parce qu’il est actuel, parce qu’il ne ment pas. Et j’ai aimé qu’il soit écrit et raconté par un homme.

« Pour un couple heureux, rien n’est plus dangereux qu’un enfant.
L’enfant n’est pas le ciment du couple, mais un détonateur qui peut exploser à distance, à l’autre bout de la pièce. Il faut vouloir être ensemble à tout prix, être prêt à se battre pour retrouver encore l’autre au bout. Sans la volonté, sans le désir d’être ensemble, les enfants peuvent être une merveilleuse excuse pour s’en aller. »

Ma notation :

Une lecture vraiment enrichissante. Je ne la recommande pas à ceux qui ne sont pas concernés par le sujet mais elle pourra trouver écho en de nombreux couples avec enfant(s).

 

Publicités

3 commentaires sur « Ainsi va la vie, Fabio Volo »

  1. J’ai lu quelques romans de cet auteur, mais pas celui-ci précisément. Je lui reproche un peu la même chose qu’à Guillaume Musso. Ses livres se ressemblent beaucoup entre eux. Du coup, on en lit 1 puis 2 et on a l’impression de relire la même chose. Mais sinon au départ c’est plaisant.^^ Ce sont des histoires qui parlent à chacun, car on arriver souvent à s’identifier à un ou plusieurs persos.

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s