Ecoute, Mélanie Hamm

Quatrième de couverture :

Ni sourde, ni entendante : quelle place, quelle reconnaissance pour une personne malentendante ? Témoignage vrai d’une jeune femme malentendante, Ecoute raconte son parcours dans une société pas encore tout à fait adaptée à ce handicap mal connu. Mélanie Hamm raconte son enfance, la découverte de sa « particularité », l’appui de son frère pour affronter les premières années d’école, l’engagement de sa famille. Mais aussi l’incompréhension générale : comment peut-on aimer la musique et ne pas comprendre un cours de faculté ? Rarement intégrée, ni parmi les sourds ni parmi les entendants, Mélanie Hamm nous raconte comment elle est parvenue à obtenir ses diplômes et à enseigner aujourd’hui en faculté, comment elle a rencontré l’amour lors d’une lecture de poésie : comment elle a réussi à vivre, finalement.

L’avis de MadameOurse :

En début d’année, je lisais Ecoute mon cœur, un joli roman sur le thème du handicap. Artemise me conseillait alors un témoignage d’une jeune femme malentendante. Ni une ni deux, je l’ai cherché sur Recyclivre et commandé sans tarder puisque j’ai eu la chance de l’y trouver.

Même si c’est quelque chose dont je ne parle pas ici, parce que ce n’est pas le sujet du blog, il va vous paraître évident que si je lis ces livres c’est parce que ce thème m’est important. En effet, comme Mélanie Hamm qui en témoigne dans ce roman, la malentendance est mon quotidien. Alors cette lecture est vécue de l’intérieur et je vais forcément vous en donner un avis particulier. Je n’ai pas lu ce témoignage pour découvrir, apprendre mais plutôt pour comparer, me sentir moins seule. [Quoi qu’il n’y ait pas à ce sentir seul car le handicap auditif est le premier handicap en nombre de personnes et toucherait 10% de la population en France].

Mélanie Hamm est née malentendante. Ça veut dire quoi ? Et bien elle n’est pas sourde mais elle n’entend pas parfaitement. Elle nous explique très vite comment le fait qu’elle ne soit « que » malentendante et pas sourde lui a compliqué les choses. D’abord parce qu’il a fallu du temps pour qu’un diagnostic soit posé. En effet, il y a le constat qui a été fait par son entourage, mais c’est difficile à expliquer, parfois elle entendait, d’autres non. Résultat, ce n’est qu’à 7 ans que son diagnostic a été posé. Si vous saviez comme ça me parle ! La malentendance est déjà compliquée pour les professionnels de santé… Alors pour l’entourage, les gens que l’on peut côtoyer… Le malentendant est cette personne anormale que personne ne comprend parce que personne ne sait ce qu’il / elle entend ou non.

Mélanie Hamm va confier les difficultés qu’elle a eues pour réussir son parcours scolaire, la concentration qu’il faut pour ces heures d’écoute intensive en classe, le stress des dictées en primaire, la fatigue plus intense que pour un entendant car il faut y mettre tellement plus de concentration. Et puis, il y a le caractère qui s’affirme, l’exclusion que crée le handicap va souvent isoler. Alors je ne sais pas si c’est une réaction naturelle et fréquemment rencontrée mais Mélanie réagit à cela en se construisant une personnalité forte, avec une certaine rébellion face à ses enseignants parfois. Comment vous dire, j’aurais voulu surligner mille fois ce passage… La malentendance nous construit. Et notre caractère ne serait pas le même avec 2 oreilles en parfait état de marche. Le malentendant se construit aussi, je crois, un mur autour du cœur pour faire face à ce monde qui isole. Quand bien même on voudrait ne pas être dans une bulle, faire tout pour vivre comme les autres, avoir les mêmes capacités qu’eux, nous restons isolés quoi qu’on fasse. Il y aura toujours des situations où nous n’entendrons pas.

J’ai quand même un regret, une fois ma lecture achevée. Il est beaucoup question dans le roman du parcours scolaire puis étudiant de Mélanie. Elle a montré une volonté d’acier pour réussir et le fait est là : elle a réussi, elle a de quoi être fière du parcours surmonté. Mais finalement, les détails de la scolarité étaient peu intéressants pour moi. J’ai un peu trop ressenti le fait que c’est possible, qu’il faut s’accrocher et qu’on y arrive. Comme un autre. Et bien non, je regrette mais je ne partage pas ce point de vue. Réussir sa scolarité dans un milieu normal d’entendants quand on est sourd ou malentendant c’est très difficile. Trouver sa place dans le monde de l’entreprise aussi. Et puis même la vie quotidienne est difficile, nous luttons chaque jour contre l’isolement que le handicap crée. Même si autour de nous on a la chance d’avoir des gens qui font des efforts, qui font attention à nous, ça ne suffit pas. Et je regrette ne pas avoir lu dans ce livre la facette de l’isolement social, Mélanie a peu d’amis, elle a toujours trouvé refuge dans les livres (tiens, tiens…) mais n’a-t-elle donc jamais souffert de cela ? J’en doute…

Ma notation :

Un témoignage qui ne pouvait pas ne pas me toucher.

Publicités

9 commentaires sur « Ecoute, Mélanie Hamm »

    1. Merci à toi de me l’avoir suggéré. Tu l’avais lu ?
      Je vais retourner faire un tour sur recyclivre pour commander d’autres livres sur le sujet. J’ai repéré La vie malentendue et La vie en sourdine.

      J'aime

      1. J’ai commencé captivé puis après j’ai un peu décroché donc cela rejoint un peu ton ressenti et du coup je l’ai mis de côté. Une amie malentendante m’en a offert un il y a quelques années qui l’avait beaucoup touché comme au fur et à mesure elle perdait l’audition, je te retrouverai le titre c’est un roman 😉

        J'aime

  1. Un joli avis puisqu’il dévoile une petite partie de toi… C’est touchant la façon dont tu parles de te témoignage. On sent aussi que tu aurais tant de choses à dire sur ton ressenti, ton expérience.

    J'aime

  2. Très intéressant ton retour sur le livre. J’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’autobiographies de femmes sourdes et malentendants, et très peu d’hommes. Faudra que je m’y mettes un de ces jours 🙂
    Belle année à toi et au plaisir d’échanger
    Parole d’un sourd appareillé oralisant

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s