[Duo lecture] La coupure, Fiona Barton

Pourquoi ce livre :

(Lunatic) La 4ème de couverture me tentait bien. Je n’avais pas remarqué qu’il s’agissait d’une auteure déjà lue l’an dernier avant que Madame Ourse me le rappelle.

(MadameOurse) Effectivement nous avions déjà lu en duo La veuve, premier roman de l’auteure et j’avais bien envie de voir ce qu’elle allait nous proposer cette fois-ci. Comme j’ai eu la chance d’obtenir le livre via une masse critique Babélio, j’ai proposé un duo à Lunatic.

La couverture :

(MadameOurse) Une couverture sympathique, l’article de journal étant ici au cœur de l’initiation de l’enquête, titre et couverture sont bien adaptés.

(Lunatic) J’aime bien les couvertures dont l’illustration est en pleine page… Ici elle illustre bien le titre. Parfait !

La quatrième de couverture :

Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.

Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses.
Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c’est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais.
Quant à Kate, journaliste de renom et avide d’une bonne story, elle flaire là le premier indice d’une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches.
Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées… Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.

Après lecture :

(Lunatic) On retrouve dans ce roman Kate, journaliste déjà présente dans le premier roman de l’auteure : La veuve. Elle décide d’enquêter sur la découverte d’un squelette de  bébé après avoir lu un petit article dans la presse concurrente. Cet article va également intéresser deux autres femmes: Angela qui a perdu une petite fille il y a 40 ans et Emma, qui semble en pleines difficultés psychologiques. On rencontre d’autres personnages essentiels à l’intrigue, mais j’avoue que la façon dont l’auteure décortique ses personnages est trop minutieux et rend le récit ennuyeux.

En refermant ce roman j’étais très mitigée sur mon ressenti. Je l’ai trouvé bien meilleur que son précédent, la sensation de m’être ennuyée tout au long de ma lecture mais en même temps bluffée par un final que je n’avais pas vu venir. Ici pas de rebondissements à chaque chapitres, l’intrigue tire un peu en longueur. On se perd vite dans de longs passages qui franchement n’ont que peu d’intérêt. L’ambiance générale du roman rappelle un peu les séries policières britanniques comme Broadchurch: Une multitude de personnages, une enquête lente et minutieuse pour aboutir à un final détonnant.

Une lecture sympathique mais j’avoue que je ne me jetterai pas forcément sur le prochain roman de Fiona Barton.

(MadameOurse) Contrairement à Lunatic j’ai beaucoup aimé cette lecture. Tout commence par un article sans prétention, à l’occasion d’un chantier, les restes d’un nouveau né sont retrouvés dans ce qui était le jardin d’une maison. 3 femmes vont lire cet article avec chacun un intérêt différent : Kate la journaliste y verra là une histoire à investiguer, Angela ne pourra s’empêcher d’espérer suite au drame qu’elle a traversé 40 ans avant lorsque son bébé lui fut enlevé à la maternité et Emma semblera plongée dans une situation psychologiquement tendue. On ne sait pas trop en quoi elle réagit fortement face à l’histoire de ce bébé.

J’ai aimé le fait que l’histoire se construise comme ça en partant de 3 coins (via les 3 personnages) pour arriver au centre. Je me suis bien vite doutée de certaines choses sur le passé d’Emma, je pense que c’est fait exprès, l’auteure nous laisse des indices assez faciles sur cette partie là de l’enquête pour mieux nous surprendre avec le reste. Et … ça marche ! L’enquête m’a plu, j’ai eu certaines intuitions sur les choses mais sans rien deviner du vrai final, parfaitement réussi !

J’ai trouvé ce roman de l’auteure bien plus réussi que le premier et ai passé un bon moment de lecture, sans rien ressentir de la lenteur évoquée par Lunatic. Comme quoi, les avis souvent diffèrent.

 

(Roman lu dans le cadre des Masse Critique Babélio)

 

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s