En ton âme et conscience, Claire Norton

Quatrième de couverture :

Evan est un chirurgien reconnu, un beau quadra qui a tout pour plaire. Pourtant il cache un profond traumatisme : à 12 ans, il a vu sa petite sœur Kelsie se faire kidnapper sous ses yeux. Tétanisé par le choc et la peur, il n’a rien pu faire, ce qu’il ne se pardonne toujours pas. Dans le parc de l’hôpital, Evan est abordé par un petit garçon de 10 ans, plutôt dégourdi, qui veut absolument engager la conversation avec lui. Il affirme que Kelsie est vivante mais qu’elle court un grand danger. Le petit garçon promet de le conduire à sa sœur, mais à une condition… qui pourrait faire basculer la vie d’Evan…

Le premier chapitre nous raconte la disparition d’une petite fille Kelsie, enlevée sous les yeux de son frère. 25 ans plus tard, il est devenu un médecin brillant, hanté par la disparition de sa sœur. Il ne cesse de culpabiliser et se demande ce qui lui est arrivé. A l’hôpital où il travaille, il est abordé par un jeune garçon qu’il prend pour un patient. Mais voilà qu’il lui parle de sa sœur, de détails sur sa disparition et surtout il lui révèle qu’elle serait vivante. Mais pour avoir plus d’infos à son sujet, Evan devra s’acquitter d’une mission un peu particulière. En parallèle, on rencontre d’autres personnages, vivant des drames ou des pertes malheureuses : Angie, en mal d’enfants qui découvre la trahison amoureuse de son mari, Susan dont la vie éclate après l’accident de voiture de son mari et de ses enfants, et une jeune femme mystérieuse qui fuit sa vie d’avant. On se demande alors quel est le lien entre toutes ces histoires et ces personnages.

L’écriture toute en fluidité m’a bien vite captivée. Rapidement on comprend que le récit va prendre une tournure fantastique, dont je ne suis pas fan d’ordinaire, mais pour le coup j’ai beaucoup aimé. Sans trop en dévoiler, je peux vous dire que l’on va parler de mort, de coïncidences et de ce que l’on peut appeler l’effet papillon. Les personnages sont sensationnels. J’ai été très touchée par Angie, comprenant sa détresse et peinée de voir où le désespoir la mène. J’aurais pu pleurer avec Susan qui perd sa famille. Comment ne pas être en empathie pour cette galerie de personnages.

On pourrait s’attendre à une histoire un peu bancale, peu crédible, ou déjà lue et relue, et il n’en est rien. C’est captivant, intéressant, touchant, bref, lisez-le et vous ferez partie des plus de 100 000 lecteurs conquis comme le vend le bandeau de couverture.

 Ma notation :

Un roman fantastique qui pourra plaire à de nombreux lecteurs.

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

5 commentaires sur « En ton âme et conscience, Claire Norton »

    1. Merci d’avoir pris le temps de visiter notre blog et pour vos gentils messages. C’est un immense plaisir de notre vie de blogueuse que ces échanges précieux avec les auteurs. Belle continuation à vous ❤

      J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s