Maintenant que tu le dis, Kristan Higgins

 

Quatrième de couverture :

L’avis de Lunatic :

Kristan Higgins, je la vois beaucoup sur les blogs, je lis souvent des avis très positifs, alors je me suis laissée tenter quand Netgalley proposait son tout nouveau roman. Et j’ai bien fait. J’ai complètement dévoré les presque 500 pages de ce roman. Dès les premières pages, j’ai été conquise par Nora. Alors qu’elle se fait renverser par une camionnette, son compagnon, médecin dans le même hôpital qu’elle, en profite pour draguer une autre collègue. Il n’en fallait pas moins à Nora pour le quitter et décider de retourner sur l’île où elle a grandi. Comme elle le présageait, l’accueil n’y est pas des plus chaleureux. Nora n’y était pas revenue depuis des années, sa sœur est en prison, sa nièce est distante et froide, et que dire de sa mère, adepte de la calinothérapie mais qui pourtant est loin d’être une mère câline envers sa fille. On rajoute à cela, les anciens camarades de lycée qui lui ont mené la vie dure et n’acceptent pas sa réussite sociale.

Nora est une femme extraordinaire. Forte, indépendante, pleine d’humour. J’ai trouvé ce choix de retour aux sources très courageux. Alors qu’elle aurait pu profiter de ce repos forcé pour passer du bon temps, elle décide de penser aux autres avant de penser à elle. Trouver un compagnon à sa mère, rendre le sourire à sa nièce, et va même jusqu’à s’engager dans le petit dispensaire local. Les personnages qui gravitent autour d’elle sont tout aussi attachants et intéressants. J’ai eu un petit coup de cœur pour Xiaowen, une ancienne amie de lycée devenue un sacré numéro. Les femmes de ce roman sont pleines d’humour, de joie et je dois dire que j’adorerais passer une soirée avec elles, à rire, papoter, boire du bon vin et plonger dans l’eau glacée. Par contre, je trouve qu’il ne fait pas bon être une homme dans ce roman (ils sont au choix : menteurs, fugueurs, méchants, stupides, dérangés et méchants….)

Je m’attendais à lire une romance un peu niaise, et ce roman est loin de ça. Alors oui, un homme va être présent dans le roman, mais il ne tient pas la place centrale de l’intrigue. Puis il est loin des clichés de « prince charmant » auquel on pourrait s’attendre. Ce roman mélange de nombreux styles, et ça en fait sa richesse. C’est drôle, frais, émouvant, J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture, et je vais devoir bien vite lire un autre roman de cette auteure pour confirmer ou non mon petit coup de cœur.

 Ma notation :

Une belle découverte… vite vite vite, que je me replonge dans l’univers de Kristan Higgins.

 

 

(Merci à Netgalley pour cette lecture, à paraître le 10 octobre 2018)

Publicités

3 commentaires sur « Maintenant que tu le dis, Kristan Higgins »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s