Ce que je n’oserai jamais te dire, Bruno Combes

 

Quatrième de couverture :

« Joy, veux-tu être ma femme ? »

« Oui, je le veux ! », a répondu Joy à Guillaume avec une ferveur égale à la profondeur de l’amour qu’elle lui porte.

Et pourtant, le soir même du mariage, alors que la fête bat son plein, Joy s’évanouit dans la nature. Guillaume, d’abord fou d’inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. La gendarmerie n’a rien trouvé de suspect, il semble que la mariée aurait elle-même décidé de partir.

Quand le prêtre qui les a unis lui dévoile la vérité, Guillaume est effondré. Car cette révélation, si elle témoigne d’un courage et d’une générosité sans pareils, remet en cause toutes ses certitudes d’amoureux passionné. Pourra-t-il pardonner à Joy de lui avoir caché ses tourments… et aura-t-il la force de lui tendre la main ?

L’avis de Lunatic :

J’ai lu ce court roman très vite : l’écriture est fluide, les chapitres s’enchaînent, et pourtant je le referme avec une pointe de déception. Tout parait si facile dans ce roman, tout parait trop simple pour nos personnages. Une rencontre entre Joy et Guillaume qui devient une évidence amoureuse. Un mariage qui semblait somptueux au cœur d’un joli domaine en Provence. Puis à la fin de la soirée, Guillaume ne trouve plus Joy, elle semble avoir disparu. Les appels aux gendarmes, pompiers et hôpitaux ne lui apprennent rien ! Nous lecteurs, on sait qu’il ne lui est rien arrivé. Que sa fuite est volontaire et qu’alors tout le monde la cherche, elle est en route pour Paris afin d’attraper un vol pour Rio.

Joy m’a paru antipathique dès le début. Je n’ai eu aucune confiance en elle, et planter son tout jeune époux la nuit du mariage, j’ai trouvé cela très cruel. Puis doucement, elle nous apparait sous un autre angle, plus démunie, apeurée et l’on commence à comprendre son choix de partir. Guillaume est un personnage fort dans le roman, l’amour pour Joy est très fort et sincère, et j’ai aimé le fait qu’il n’abandonne pas. Les personnages secondaires sont trop absents pour être suffisamment intéressants. C’est dommage! Et que dire d’Emma, la meilleure amie de Joy? D’un chapitre à l’autre elle change totalement d’attitude ! Je n’ai pas compris ce choix de l’auteur.

Alors même si cette histoire est bien sympa, il m’a manqué pas mal de choses pour être vraiment conquise par ce roman. Tout va trop vite, les personnages sont fades, on n’en sait pas assez sur eux. Rien ne parait vraiment crédible.

Ma notation :

Une jolie histoire d’amour avec en fond un récit incohérent et peu crédible.

 

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s