Rentrée littéraire 2018

Cette année encore Lunatic et moi avons parcouru une partie de toutes ces sorties qui sont attendues pour la rentrée littéraire 2018 et vous proposons ici un petit aperçu des titres qui ont attiré notre attention. Nous vous précisions entre parenthèses la date de sortie et l’éditeur pour chaque titre.

TITRES COMMUNS

Parmi les titres que nous aimerions lire toutes les deux, on retrouve deux auteures que nous avions déjà appréciées : Lori Nelson Spielman (Cherche Midi, 18/10/18) et Fiona Barton (Fleuve noir, 13/09/18).

LA SELECTION DE LUNATIC

Catégorie « les inévitables »

                  

(22/08/2018, Albin Michel)               (16/08/2018, L’olivier)                   (26/09/2018, Albin Michel)

Catégorie thriller / polar

L’histoire commence ainsi : une femme parle à l’homme qu’elle aime.
Devant elle : les restes d’un repas. Plutôt que le papier, elle a choisi l’écran. À l’intimité d’une lettre, elle a préféré la vidéo et la multitude des réseaux sociaux. Cette femme, c’est Martha Delombre, psychologue criminelle habituée aux confessions les plus abominables. C’est désormais à son tour de se confesser. L’impudeur ? Peu lui importe, car tout le monde doit savoir. À commencer par lui. Le traître (23/08/2018, Fleuve Noir).

Catégorie roman contemporain

 

 

 

 

 

 

Dans cette œuvre sublime, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. Les Fureurs invisibles du cœur est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine. (JC Lattes, 22/08/2018)

Lorsque deux jeunes femmes que tout oppose se rencontrent, le destin pourrait bien basculer. Annie mène une existence vide de sens et de joie depuis qu’un drame a brisé sa vie deux ans plus tôt. Polly est condamnée, il lui reste trois mois à vivre (Cherche Midi, 20/09/18).

1921. Tom, originaire de Chicago, travaille à l’ossuaire de Verdun. Un jour, il rencontre Sarah, Américaine partie sur les traces de Paul, son mari porté disparu. 1950. À Santa Monica, Tom, devenu scénariste, mène une existence paisible mais morne. Lors d’une soirée à Los Angeles, il recroise Paul. Les souvenirs remontent, fulgurants, et brisent avec eux tous les mensonges passés (Presses de la cité, 6/09/2018).

Le 24 mars 1941, le Capitaine-Paul-Lemerle quitte le port de Marseille, avec à son bord les réprouvés de la France de Vichy et d’une Europe en feu, les immigrés de l’Est et républicains espagnols en exil, les juifs et apatrides, les écrivains surréalistes et artistes décadents, les savants et affairistes (Stock, 22/08/2018).

Aucun résumé, mais ce titre et cette couverture me donnent envie. Je me laisserai surprendre (De Borée, 13/09/2018).

LA SELECTION DE MADAMEOURSE

Catégorie thriller / polar

Deux titres aux couvertures étonnamment proches en terme de coloris noir et rouge : L’assassin de ma sœur (Presses de la cité, 20/09/18) et Evie (Milady, 16/08/18).

Catégorie roman historique

Un pavé, L’unité Alphabet qui a l’air passionnant sur fond de seconde guerre mondiale, ce thème que je ne me lasse jamais de lire et dont je découvre encore et encore des points révoltants de notre Histoire (Albin Michel, 29/08/18). En nous beaucoup d’hommes respirent a l’air d’être un titre très doux sur la famille et retrace les propres anecdotes de l’histoire de l’auteure (L’iconoclaste, 29/08/18).

Catégorie roman contemporain

Une belle sélection parmi les contemporains, assez variée : Le prince à la petite tasse est un roman positif qui m’attire car une famille française va accueillir dans son foyer un migrant, l’occasion d’apprendre et d’en ressortir avec un autre regard (Calmann-Lévy, 16/08/18).

Une prière à la mer est un très court texte dont la quatrième de couverture et le titre m’intriguent (Albin Michel, 12/09/18).

Marwan, mon cher enfant, je contemple ton profil éclairé par la lune, tes cils que l’on dirait calligraphiés, tes paupières closes dans ton sommeil innocent. Et je te dis : « Donne-moi la main. Tout ira bien. »

Si Clara dont la couverture est si rigolote semble annoncer une histoire forte derrière une idée décalée (Jacqueline Chambon, 05/09/18).

La tête sous l’eau est un livre young adult qui raconte le retour de Léa dans sa famille. Ils la croyaient morte et visiblement son retour n’est que le début de l’histoire (Collection R, 23/08/18).

Et enfin 600 heures (…) est une plongée au cœur de la vie bien réglée d’un autiste Asperger (Milady, 16/08/18).

Catégorie « les inévitables »

 

Ni couverture, ni résumé de disponible pour l’instant mais je deviens fidèle à Gilles Legardinier qui proposera un nouveau titre J’ai encore menti le 10/10/18 chez Flammarion.

 

 

De très nombreux titres comme vous pouvez le voir et une grande variété. On sait déjà qu’on aura plaisir à publier ici les avis concernant certains titres qui atterriront immanquablement dans nos bibliothèques alors on vous donne RDV très vite ! Et vous, qu’est ce qui vous tente parmi cette sélection ?

Publicités

3 commentaires sur « Rentrée littéraire 2018 »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s